Femme

Le tir à l’arc, sport idéal pour vos enfants

Le point avec Henry Baudry, entraîneur aux Archers Riomois.

À la fois ludique et rigoureuse, la pratique du tir à l’arc au sein d’un club favorise le développement de qualités telles que l’autonomie et la concentration.

C’est excellent pour l’autonomie

La plupart des clubs intègrent les enfants à l’âge de dix ans, mais certains les acceptent dès sept ans (plus jeunes, ils n’auraient pas assez de maturité). L’apprenti archer est initié rapidement aux bases techniques et aux règles de sécurité (ex. : attendre que tout le monde soit prêt pour aller tous en même temps chercher les flèches vers la cible). Sport mixte, filles et garçons s’entraînent ensemble, dans un même esprit de respect mutuel. Les enfants s’y font des copains et participent à des rencontres sportives et festives. Cela contribue à la prise d’autonomie par rapport à la famille.

Le tir développe la concentration

Rares sont les sports qui, à la fois, défoulent et font travailler le sens de l’observation et la maîtrise de soi. Le tir à l’arc est certes un sport statique (immobile à première vue), mais c’est aussi une activité qui exige de la coordina­tion et de l’endurance. En cela, il nécessite une préparation physique pour maîtriser la puissance de son arc. Les enfants qui font du tir à l’arc le disent : ce sport aide à se créer une bulle et à se concentrer. Cela renforce leur capacité d’écoute et d’attention, notamment à l’école. Tout le monde peut deve­nir un bon archer avec de l’assiduité (une à deux séances par semaine) et de la constance, ce sport étant basé sur la répéti­tion des exercices (comme dans les arts martiaux).

C’est un sport olympique

Une particularité qui pousse les enfants à l’assiduité, puisqu’il y a un objectif : les tests (plumes et flèches de progression, comme les étoiles au ski) et les récompenses (médailles et coupes). On s’inscrit en loisir, mais, très vite, on peut évoluer en compétition. Il n’est pas rare qu’au bout de quelques mois de pratique, l’enfant dispute sa première « compète ». On y apprend le goût de la performance et de la victoire dans un bel esprit d’équipe, puisque le tir à l’arc est autant un sport individuel que collectif. Là encore, ce sont des qualités intéressantes à transposer dans le cadre scolaire. À noter que le tir à l’arc est un sport olympique qui aura pour la première fois une épreuve mixte (un homme et une femme tirent ensemble) à Tokyo en 2021.

Trouvez un club de tir à l’arc près de chez vous sur www.ffta.fr




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page