Femme

cette personnalité brise le tabou sur le quotidien “après accouchement” des jeunes mamans

Donner la vie est l’une des plus belles choses qui puisse arriver à une femme. Si bien évidemment, la valeur de ces dames ne se résume pas seulement à la grossesse, et que le but de leur existence va bien au-delà du fait de porter un enfant pendant plusieurs mois, personne ne peut nier la beauté de l’acte.

Si l’on oublie souvent la grandeur lors des moments les plus difficiles, que notre corps ne nous plaît plus, que le quotidien jadis contrôlé au millimètre près ne dépend plus que d’un petit être, et que la dépression nous guette ; être maman surpasse toujours tous les tracas, désagréments, et problèmes qui surviennent avec cette nouvelle vie. Et ça, Ashley Graham l’a bien compris.

Le quotidien post partum d’Ashley Graham documenté sur Instagram

Sur Instagram, Ashley Graham documente son quotidien de nouvelle maman, le tout, sans filtre. Vidéos, photos : tous les formats sont utilisés par la belle pour illustrer ses journées, loin des projecteurs qu’elle a l’habitude de côtoyer. A mille lieues du “parfait” et des faux semblants qui teintent d’ordinaire le réseau social, les publications d’Ashley n’embellissent et n’enjolivent pas : elles se contentent de capturer le vrai et de retranscrire, en toute simplicité, le quotidien de bon nombre de jeunes mamanspost partum

Les photos s’accompagnent souvent de légendes sincères, venant du plus profond de son cœur, qui narrent les anecdotes vécues par la jeune mère : “C’est le visage de ma plus grande force. La plus grande douleur que j’ai jamais vécue et le plus grand accomplissement que j’ai jamais réalisé. En cette journée internationale des droits de la femme, il faut que vous compreniez que malgré les peines ou les épreuves que nous avons expérimentés en tant que femme, nous sommes fortes, puissantes, et capable des plus grandes choses.”

Des clichés authentiques pour relativiser ce qui est « diabolisé » 

Elle normalise des événements banals, mais qui s’avèrent parfois dévalorisés par la société. L’allaitement en public, les vergetures, les kilos gagnés, la fatigue physique… Tout cela apparaît sur son compte Instagram de la manière la plus authentique qui soit. 

Elle rappelle aussi que chaque moment à élever son bout’chou, aussi ridicule puisse-t-il paraître, est un plaisir qui n’arrive qu’à l’instant T, et qu’il faut le savourer comme il est.

Ses clichés s’apparentent ainsi comme une vraie bouffée d’air frais pour les femmes, soumises en permanence à la pression de la société – qu’elles soient mères ou pas.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page