Economie

Téléfoot, nouvelle lucarne du football français, débarque lundi 17 août

Finale  de la Coupe de la Ligue entre le PSG et l’Olympique lyonnais, au Stade de France, à Saint-Denis,  le 31 juillet.

C’est « le » nouvel acteur de la saison de football en France, qui s’ouvre dans une semaine. Et c’est peu de dire que ses premiers pas étaient attendus et seront guettés. Téléfoot, la nouvelle chaîne 100 % football créée par le groupe espagnol Mediapro, qui a raflé à Canal+ les droits de diffusion de la Ligue 1 pour la période 2020-2024, débarque officiellement lundi 17 août dans le paysage audiovisuel français.

A Aubervilliers, en proche banlieue parisienne, 150 personnes − dont une soixantaine de journalistes, autant de techniciens, et le reste en fonctions support (marketing, administratives) − achèvent les derniers préparatifs. Le championnat reprenant vendredi 21 août, la chaîne a mis en place une grille d’attente : elle diffusera pendant trois jours des « pastilles » tournées dans les clubs de football de Ligue 1 et de Ligue 2.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Mediapro verse 172 millions d’euros à la Ligue de football française

Vendredi à 17 heures, Thibault Le Rol prendra l’antenne avec « Culture foot », première émission de plateau, deux heures avant le premier match de la saison 2020-2021, entre l’Olympique de Marseille et Saint-Etienne. « Tout est prêt », se félicite Jaume Roures, fondateur de Mediapro, alors que nombre de détracteurs avaient parié que la chaîne ne serait jamais lancée.

Offre couplée avec Netflix

Sur Téléfoot, le téléspectateur retrouvera 80 % des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2, ainsi que la prochaine saison de la Ligue des Champions, la compétition-phare des clubs au niveau européen, ainsi que la Ligue Europa. Les meilleures affiches seront commentées par Bixente Lizarazu et Grégoire Margotton, animateurs stars de TF1, avec lequel le groupe a signé un partenariat prévoyant notamment l’utilisation de la marque Téléfoot.

Pas de chance, la première journée de Ligue 1 se tiendra alors que vendredi doit se jouer la finale de la Ligue Europa, et, dimanche, la finale de la Ligue des champions. Ces rendez-vous majeurs − surtout si le PSG, ou Lyon, se trouvait en finale de la Ligue des champions − ne vont-ils pas gâcher la fête ? « On peut voir le verre à moitié plein, et se dire que, justement, au moment où les clubs français font un bon parcours, cela décuple l’appétit pour le foot », assure Julien Bergeaud, le directeur général France de Mediapro.

Les accords de distribution prennent forme. Pour le moment, Téléfoot sera disponible auprès des abonnés SFR et Bouygues Telecom

Dès lundi, les abonnements seront ouverts. Le client aura le choix parmi trois offres : il pourra opter pour Téléfoot au prix de 25,90 euros par mois, avec un engagement de douze mois, choisir une offre couplée avec Netflix au prix de 29,90 euros pour les deux chaînes. Les petits budgets pourront se rabattre sur un abonnement mobile et tablette à 14,90 euros par mois. En revanche, à ce tarif, ils n’auront pas accès aux coupes d’Europe. Longtemps critiqué, Mediapro juge ses tarifs concurrentiels. « A la même époque l’an dernier, le téléspectateur aurait dû s’abonner à Canal+, BeIN Sports et RMC Sport pour avoir la même offre, soit 45,90 euros par mois en promotion et 65,90 euros au tarif normal », explique Julien Bergeaud.

Il vous reste 50.57% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page