Sports

Atalanta-PSG, le poids des absents

Ce mercredi à 21h, l’Atalanta et le PSG vont en découdre pour tenter de décrocher une place en demi-finale de la Ligue des champions. Si Marco Verratti et Angel Di Maria seront absents côté parisien, Bergame devra se passer de Pierluigi Gollini et Josip Ilicic. Quelle équipe sera la plus impactée par ces absences ?

Victime d’une lésion au mollet il y a une semaine lors d’un entraînement, Marco Verratti manquera tout particulièrement au Paris Saint-Germain. C’est la plus grosse perte pour Thomas Tuchel et le PSG, d’autant que le petit Italien était l’un des meilleurs Parisiens depuis le « re start ». Verratti est aussi un joueur qui excelle sous la pression adverse, une qualité qui aurait particulièrement servi face au jeu offensif et rapide développé par Bergame. Cette absence force en tout cas l’entraîneur allemand à revoir son entre-jeu dans les grandes largesses. Pour tenter de combler le vide laissé par Verratti, tant dans l’impact qu’à la récupération et la relance, Tuchel devrait miser sur un système en 4-3-1-2, voire en 4-4-2 losange.

Lire aussi : Dabo : « L’Atalanta est capable de battre tout le monde »

Côté créativité, l’absence d’Angel Di Maria est l’autre coup dur dont est victime le PSG. Suspendu, l’Argentin ne sera donc pas là pour accélérer le jeu et lancer ses flèches vers l’avant. En conséquence, Thomas Tuchel comptera donc sur Pablo Sarabia dans un rôle de milieu offensif en forme de piston. L’Espagnol va très certainement avoir beaucoup de travail à fournir, notamment sur le plan défensif où il devra sûrement revenir aider ses partenaires de couloir. Offensivement, Sarabia ne peut évidemment pas rivaliser avec la technique de Di Maria, mais il devra chercher à compenser dans la volonté et l’engagement, pour aider Neymar et Mauro Icardi. Sans compter que Kylian Mbappé, s’il venait à jouer ne serait-ce que quelques minutes durant ce match, aura sûrement besoin de soutien offensif pour lui permettre de s’économiser.

Muriel capable de faire oublier Ilicic ?

Si le tableau peut sembler inquiétant côté parisien, il n’est pas si différent côté transalpin. L’Atalanta est privée quant à elle de son maître à jouer Josip Ilicic. Son entraîneur, Gian Piero Gasperini, l’avait d’ailleurs déploré une nouvelle fois en conférence de presse : « Ilicic nous manque énormément. Jusqu’à février, il a été le joueur le plus décisif de notre secteur offensif. C’était sa saison. » Problème, la saison du Slovène a été brusquement stoppée par la pandémie liée au Covid-19. Touché mentalement, le joueur de 32 ans est reparti dans son pays pour ne plus en revenir. Gasperini pourrait donc décider de compter sur Muriel dans l’entre-jeu, un joueur qui « prend plus la profondeur » selon Ousmane Dabo, ancien de la maison bergamasque.

La Dea sans son dernier rempart

Mais pour la Dea, il y a une perte peut-être plus importante qu’il n’y parait. Le 1er août, Pierluigi Gollini s’est blessé au ligament du genou lors d’une rencontre de Serie A. Titulaire au poste de gardien depuis plusieurs années à l’Atalanta, l’homme a également un caractère bien trempé et une âme de leader, capable de remobiliser les troupes quand il le faut. Il va donc être remplacé par Marco Sportiello, qui n’a joué que quelques minutes face à l’Inter Milan après la fameuse blessure de son compère. A 28 ans, Sportiello va donc devoir relever un sacré défi, d’autant que la défense de l’Atalanta est connue cette saison pour avoir encaissé de nombreux buts. Entre Bergame et Paris, le match s’annonce serré.

Lire aussi :
La compo probable du PSG contre l’Atalanta
Analyse: Ces 4 joueurs qui feront gagner le PSG
Paris: Quel pronostic pour Atalanta-PSG ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page