People

Benoit Hamon en deuil : il connaissait une victime de l’attaque au Niger


C’est un drame sur lequel la France veut que toute la lumière soit faite. Le 9 août 2020, six français humanitaires travaillant pour l’ONG Acted ont été tués lors d’une attaque à moto, par des hommes armés, dans la zone de Kouré au Niger, lors d’une virée touristique. Une des victimes, Charline Fouchet, avait seulement 30 ans.

Sur Twitter, l’ancien candidat malheureux à l’élection présidentielle, Benoit Hamon, a rendu hommage à cette jeune femme qu’il connaissait grâce à sa campagne. “Charline Fouchet s’était engagée à mes côtés lors de l’élection présidentielle. Ses convictions l’avaient amenée à poursuivre son engagement dans l’action humanitaire au Niger. Elle a été assassinée par des terroristes sans foi ni loi. Mes pensées sincères vont aux siens”, a écrit le fondateur de Génération.s et ex-ministre.

La victime était docteure en sciences de gestion diplômée de l’Université Aix-Marseille. “Nous ne l’oublierons pas. Nous adressons nos sincères condoléances à son oncle, sa famille, ses amis et ses proches“, tweeté l’établissement. Les autres victimes sont Nadifa, qui avait rejoint l’ONG au mois de juin passé, Myriam embauché depuis deux ans par l’ONG, Stella qui avait travaillé pour Oxfam avant de rejoindre Acted, Léo en charge de la logistique de l’association au Niger depuis avril et, enfin, Antonin, spécialiste de l’économie environnementale et géographique. Les deux autres victimes sont les accompagnateurs du groupe : Khadri Abdou, guide de l’excursion, et Boubacar Garba Soulay, le chauffeur.

Le président Emmanuel Macron avait réagi sur Twitter suite à cette attaque. “Plusieurs de nos compatriotes et des nigériens ont été lâchement assassinés hier au Niger au cours d’une attaque meurtrière. Je partage la douleur de leurs familles et de leurs proches. Certains étaient engagés pour la plus altruiste des missions : aider les populations“, a-t-il écrit.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page