Auto-Moto

Volkswagen accumule plus de 192 miliards d’euros de dettes

Dieselgate, investissements massifs dans l’électrification et crise du Coronavirus ont eu raison de la santé financière du groupe Volkswagen. Alors que la situation est difficile pour tous les constructeurs, et plus globalement pour la plupart des entreprises, quelle que soit leur taille, situation de la firme de Wolfsburg est tout particulièrement préoccupante. En effet, selon une étude menée par la société de gestion des actifs financiers Janus Hendersen, celle-ci serait actuellement l’entreprise la plus endettée au monde, sur plus de 900 entreprises évaluées, hors sociétés immobilières et financières. Au total, la datte du constructeur s’élevait à quelque 192 milliards de dollars sur l’ensemble de l’année 2019, et quelque chose nous dit que cela ne devrait pas s’arranger, au vu des derniers mois catastrophiques pour l’industrie automobile et l’économie au sens large. 

Selon le rapport du cabinet d’investissements, la dette de Volkswagen a notamment été gonflée par les étalements de paiement proposés aux clients, à travers les offres de location longue durée notamment. Mais la firme allemande est loin d’être la seule du secteur automobile à être concernée par un fort endettement, puisque Daimler et Toyota arrivent au 3ème et 4ème rang du classement, avec respectivement 151 et 138 milliards de dollars de dettes. Ford n’est également pas épargné (7ème rang, 122 milliards), de même que BMW (8ème rang, 114 milliards). En revanche, les entreprises qui s’en sortent le mieux sont assez logiquement celles de la tech, telles qu’Alphabet, Samsung ou encore Microsoft. 

Des entreprises de plus en plus endettées

Volkswagen n’est malheureusement pas la seule entreprise à afficher un taux d’endettement élevé, puisque selon le rapport, la dette globale des entreprises n’a cessé d’augmenter depuis cinq ans, avec un niveau record atteint en janvier dernier, soit 8 300 milliards de dollars. Une situation qui s’explique notamment par des taux d’intérêts très bas l’an dernier, qui ont logiquement incité les entreprises à emprunter massivement. Mais la tendance ne devrait pas s’inverser tout de suite, en raison notamment de la crise du Coronavirus, qui devrait faire augmenter la dette globale de 12 % selon Janus Henderson. Le cabinet souligne d’ailleurs qu’ « avant même que la pandémie ne commence à frapper les bilans des sociétés, la dette des sociétés montait en flèche ». Ce sont notamment les sociétés américaines et suisses qui ont vu leurs dettes augmenter le plus rapidement ces derniers mois, juste devant les entreprises allemandes, qui souffrent quant à elles du poids des constructeurs automobiles, durement touchés durant la crise. 

Découvrez nos derniers articles sur l’actualité de Volkswagen :

Essai Volkswagen T-Roc Cabriolet TSi 150 DSG7 (2020) : bain (gnoire) de soleil

Essai Volkswagen ID.3 électrique : notre avis au volant

La Volkswagen Coccinelle va-t-elle revenir en électrique ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page