Sports

Nouvelle récompense individuelle pour Ronaldo

Ce lundi, la Juventus a attribué à sa star Cristiano Ronaldo le titre honorifique de meilleur joueur de la saison écoulée. Une récompense somme toute logique.

Mitigé. Ainsi peut être qualifiée la saison de la Juventus. Auréolée d’un 9e titre consécutif de championne d’Italie, la Vieille Dame a aussi trébuché dès les 8e de finale de la Ligue des champions face à Lyon. Un échec cuisant pour des Turinois tout aussi ambitieux que leur star portugaise, Cristiano Ronaldo. Le quintuple Ballon d’or a rejoint le Piémont dans le but de remporter des titres, et plus particulièrement la C1.

Cependant, d’un point de vue purement personnel, CR7 a été immense cette saison. Le Portugais a inscrit 37 buts toutes compétitions confondues avec les Bianconeri, dont 31 en Serie A en 33 rencontres disputées. Une performance stratosphérique et record surtout. Cristiano Ronaldo a remonté le temps pour dépoussiérer et égaler le vieux record de Felice Borel datant de 1934. Ils ont tous les deux fait trembler les filets adverses à 31 reprises en championnat.

Bien que le titre de meilleur joueur de Serie A ne lui a pas été décerné, au bénéfice de son coéquipier Paulo Dybala, CR7 a reçu toutefois la reconnaissance de son club. La Juventus lui attribue le titre honorifique de meilleur joueur de la saison. Maigre lot de consolation on imagine…

Lire aussi:

Le message fort de Ronaldo

MVP de Serie A, Dybala succède à Ronaldo

Ronaldo lève le voile sur son avenir

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/12

    Les notes de l’OL

    Contre la Juventus de Cristiano Ronaldo

  • 2/12

    Lopes (6)

    Il s’est troué devant Bernardeschi (20e), avant de repousser joliment un coup franc de Ronaldo (40e). En seconde période, il n’a pas eu besoin de sauver son équipe.

  • 3/12

    Dubois (4,5)

    En grande souffrance face à Ronaldo puis un Rabiot qui est passé milieu gauche. Il a donné un coup franc très dangereux à la Juve (37e), avant de se rattraper un peu en début de seconde période.

  • 4/12

    Denayer (5,5)

    Comme à son habitude, il a bien lu les situations la plupart du temps et a souvent dégagé le danger. Remplacé sur blessure dès l’heure de jeu.

  • 5/12

    Marcelo (7,5)

    Quelle revanche pour l’ancienne cible des supporters ! Il a été solide, notamment devant un Higuain à la ramasse. Il a récupéré lui-même le ballon dans le camp turinois sur penalty du 1-0 (10e), puis fait un retour énorme devant Bernardeschi (20e). Il a continué les interventions en seconde période.

  • 6/12

    Marçal (5)

    Une prestation contrastée. Il a pris le bouillon devant Bernardeschi en début de match et s’est même permis une poussette sur Ronaldo qui aurait pu donner penalty (25e). Il s’est rattrapé avec de nombreux renvois de la tête, mais il a encore du mal à se placer sur les centres adverses.

  • 7/12

    Cornet (5)

    Bien en place défensivement, il a aussi offert une solution extérieure sur la gauche. Il a justement trouvé Aouar dans la surface sur le penalty obtenu (10e). Il fait un piston gauche correct.

  • 8/12

    Caqueret (7)

    Une activité énorme ! Il a beaucoup couru en phase défensive, avec beaucoup d’agressivité. Avec quelques fautes mais aussi un beau retour devant Ronaldo (46e). Dans le jeu, il s’est contenté du strict minimum mais est à l’origine du penalty du 1-0.

  • 9/12

    Guimaraes (4,5)

    Malgré sa qualité technique, le numéro 6 de l’équipe a été étrangement peu inspiré à la relance en première période. Il a mis plus d’application au retour des vestiaires mais est peut-être en retard sur le 2e but de Ronaldo (60e). Dans ce genre de match, ses défauts sont visibles.

  • 10/12

    Aouar (6,5)

    Un joueur talentueux, tout simplement. Relayeur gauche, il s’est projeté vers l’avant et ce dès le début de la rencontre. Il a tenté sa chance (8e) avant d’être accroché dans la surface pour obtenir un penalty (10e). Il a continué à soulager son équipe en portant la balle dans le camp adverse.

  • 11/12

    Depay (5)

    Electron libre, il a fait parler sa touche technique pour tenter d’apporter du danger. En vain. Il a toutefois ouvert le score d’une superbe Panenka (12e), avant de provoquer l’égalisation en renvoyant un ballon du coude (41e). Il a rapidement décliné physiquement avant de sortir à la 76e.

  • 12/12

    Toko Ekambi (4)

    Un match frustrant pour le titulaire surprise du soir. Il a proposé dans la profondeur, mais a rarement été lancé. Il n’a pas pesé sur la rencontre. Remplacé dès la 67e.





Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page