Sports

L’Inter qualifié, Lukaku parmi les grands

Dans un huitième de finale sec joué à Gelsenkirchen, l’Inter a décroché son billet pour les quarts de finale de la Ligue Europa aux dépens de Getafe (2-0). Non sans un but d’un Lukaku qui marque ainsi l’histoire.

Vice-championne d’Italie après un sprint final haletant, l’Inter n’a pas de répit pour autant. La Serie A à peine terminée, voilà que la Ligue Europa exige du club de Milan un nouvel investissement. Corps et âme quand il s’agit d’affronter un adversaire aussi pugnace que Getafe. Malgré une reprise compliquée en Espagne, l’équipe de la banlieue de Madrid a de la ressource et l’a encore démontré ce mercredi soir. En tenant longtemps la dragée haute aux Nerazzurri.

Des Lombards qui comme souvent cette saison ont été délivrés par Lukaku, le colosse belge qui en frappant peu après la demi-heure de jeu (33e) a réalisé ce qui n’avait plus été vu dans la compétition depuis 15 ans : marquer un but au moins sur huit matches de rang en C3 (matches avec Everton compris) – performance inédite depuis Alan Shearer en 2005 avec Newcastle, à l’époque où la Ligue Europa s’appelait la Coupe de l’UEFA.

Dans l’histoire de l’Inter

A l’échelle de l’Inter, le Diable Rouge s’impose également ce soir comme une référence, lui qui affiche désormais 30 buts au compteur sur l’exercice 2019-2020, toutes compétitions confondues. Par le passé, trois Nerazzurri seulement en ont fait autant : Samuel Eto’o (37 en 2010-2011), Diego Milito (30 en 2009-2010) et Ronaldo (34 en 1997-1998). De quoi éclipser la seconde réalisation signée Eriksen (83e), pas inutile cependant pour assurer le coup face à des Ibères qui venaient juste alors de louper un penalty par Molina (76e).

Lire aussi:
L’UEFA s’en fiche du Covid, il faut jouer la C1
Un cadre historique d’Arsenal bientôt viré ?
Les 16 indésirables du Barça

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/21

    Alphonse Areola

    «Ma femme connaît plus les résultats de foot que moi. Quand je sors du centre d’entraînement, tu peux me parler de football : je ne connais rien.»

  • 2/21

    Benoit Assou Ekotto

    «Le foot ne m’a jamais intéressé. C’est juste mon job, je le fais pour gagner de l’argent.»

  • 3/21

    Bobby Zamora of Queens Park Rangers

    «Je ne suis pas un fan de footballn vraiment. Je ne regarde jamais les matches ou les émissions. Je ne sais pas ce que je ferai à la fin de ma carrière, mais si ça implique de regarder du football, ce sera sans moi.»

  • 4/21

    Carlos Vela

    «Entre un film et un match de foot le soir, je choisi de regarder le film. La NBA est le seul sport que je regarde à la télévision.»

  • 5/21

    Carloz Tevez

    «Si vous diffusez Barcelone-Real Madrid et que sur une autre chaîne il y a un tournoi de golf, je regarde le golf.»

  • 6/21

    Dani Alves

    «Je hais tout ce qui entoure le football. Je vis dans ce monde, mais je n’en fais pas partie. Quand je quitterai le football, je prendrai un sac à dos et voyagerai à travers le monde. Et je regarderai le football le moins possible. »

  • 7/21

    JOIE – 09 DARIO BENEDETTO (OM)

    «Il y a plein de joueurs que je ne connais pas parce que je ne regarde aucun match. Ça ne me plait pas.»

  • 8/21

    David Batty

    «Le football est ennuyeux. Je n’en regarde jamais à la télé. Je ne peux pas comprendre qu’on puisse payer pour regarder du football ou voyager à travers le monde pour assister à un match.»

  • 9/21

    David Bentley

    «Pour être honnête, j’ai commencé à avoir des doutes sur le football quand j’étais à Blackburn. C’était étrange. Je voyais que ce n’était pas pour moi. J’en avais assez de toutes ces conneries. »

  • 10/21

    Denis Odoi

    Le monde du foot me dégoûte de plus en plus. Le jeu n’est pas le seul paramètre qui entre en ligne de compte. Parfois, je me pose la question : serais-je encore professionnel si, demain, je gagnais à l’Euromillions ? J’en doute. Parce qu’on perd l’essentiel : le plaisir de jouer. Pour moi, on s’amuse beaucoup plus en provinciales. Dans les petits clubs, peu de joueurs s’estiment supérieurs aux autres.»

  • 11/21

    Espen Baardsen

    «Le football m’ennuie. J’ai l’impression d’avoir fait le tour de la question. On me dit ce que je dois faire et quand. Je ne suis pas satisfait intellectuellement.»

  • 12/21

    Gabriel Batistuta

    «Je n’aime pas le football, c’est juste mon travail. J’ai toujours adoré jouer mais je n’aime pas toute les polémiques autour du football. »

  • 13/21

    Gareth Bale

    «Je ne regarde vraiment pas souvent du football. Je préfère regarder du golf pour être honnête.»

  • 14/21

    Gerald Cid

    «On dit souvent que c’est bien, car on vit de sa passion, mais moi, ce n’était pas ma passion»

  • 15/21

    Javi Poves

    «Le football professionnel, c’est de l’argent et de la corruption. C’est du capitalisme, et le capitalisme, c’est la mort. Je ne veux pas faire partie de ce système.»

  • 16/21

    Kevin Anin

    «Il y a plein de choses que je n’aime pas trop. Les gens autour, leur hypocrisie, je n’aime pas trop ça. On a beau gagner de l’argent, quand le cœur n’y est plus… On m’avait dit que c’était un monde de putes. C’est vrai.»

  • 17/21

    Marc André Ter Stegen

    Le portier acheté 12 M€ en 2014 par le FC Barcelone, devrait rempilé pour 5 ans.

  • 18/21

    <l

    «J’adore jouer, mais le foot à regarder, ça me fait chier. Que les mecs ne parlent que de ça dans le vestiaire, trouve ça aberrant»

  • 19/21

    Ronaldinho

    «Je n’aime pas regarder du football, j’aime y jouer. Je ne peux pas rester 90 minutes à regarder un match. Les meilleurs moments me suffisent largement.»

  • 20/21

    Sebastian Deisler

    «Je n’étais pas du tout fait pour le business du football.»

  • 21/21

    Vincent Enyeama

    «C’est mon métier, on ne me demande pas d’aimer ça. Ça m’emmerde de regarder jouer les autres. Je ne suis pas vraiment fan de foot.»



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer