Sports

Le “cauchemar” d’Anelka au Real Madrid

Nicolas Anelka, s’il a remporté la Ligue des champions en 2000 avec le Real Madrid, raconte son passage raté chez les Merengues.

Dans Anelka l’incompris, disponible sur Netflix depuis mercredi, Nicolas Anelka revient donc sur sa carrière mouvementée. L’attaquant à la retraite, désormais âgé de 41 ans, évoque évidemment le fiasco de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, mais aussi ses débuts au PSG, son explosion à Arsenal et donc sa seule et unique saison au Real Madrid, en 1999-2000. La Casa blanca l’avait recruté pour 34 millions d’euros en provenance d’Arsenal, mais le jeune joueur ne s’est jamais adapté.

Il a «détesté» son passage au Real

«Madrid, c’était la folie. Beaucoup de presse, de supporters. J’ai compris ce que c’était d’être une star quand je suis arrivé au Real Madrid. Et j’ai détesté», assure ainsi celui qui a ensuite fait son retour au PSG dans la foulée. Il raconte ainsi son premier passage dans le vestiaire des Merengues: «J’arrive en premier, je m’assois. A chaque fois qu’il y avait un joueur qui arrivait, il me déplaçait parce qu’il me disait « ça c’est ma place ». Un autre arrivait ensuite… peut-être vingt comme ça. Je me suis dit « qu’est-ce que je fais là ? Ça va être hostile, ça va être chaud ». Ce que j’ai vécu là, c’était le début d’un cauchemar».

Dans ce Real dirigé par John Toshack puis Vicente del Bosque, les cadres du vestiaire Fernando Hierro, Monolo Sanchis et Raul n’ont visiblement pas fait en sorte d’intégrer les nouveaux joueurs étrangers. Nicolas Anelka ne s’est jamais imposé mais il a fini par marquer lors des deux matches des demi-finales de Ligue des champions contre le Bayern (2-0, 2-1), avant d’être titularisé à la pointe de l’attaque aux côtés de Fernando Morientes lors de la finale remportée au Stade de France contre Valence (3-0).

Il n’a jamais été «admis» dans l’équipe

L’ancien international français reconnait néanmoins qu’il n’était pas suffisamment «ouvert» pour devenir un joueur à part entière du Real Madrid et il n’était «pas pratiquement admis» dans l’équipe. Sur le terrain, il s’est également trouvé «très moyen» et n’a «pas été bon non plus», n’inscrivant que 2 buts en Liga durant cette saison. Nicolas Anelka était à l’époque un jeune joueur incompris.

Lire aussi:
Anelka estime avoir « ouvert la voie » à Mbappé
Anelka en raconte un peu plus sur Knysna
Neymar vit ses « meilleurs moments » au PSG




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page