People

Kate Middleton, bronzée et blondie, et William : massacrés par une mamie !


Sous les yeux des petits-enfants de leurs hôtes, le prince William et la duchesse Catherine, hilares et complices comme on a l’habitude de les voir en de telles circonstances, ont également joué à Down the Clown, un jeu d’arcade où il faut lancer des balles pour renverser des cibles.

Le couple princier s’est également attardé au café Marco’s, un autre lieu emblématique. L’occasion pour le duc de Cambridge de parfaire sa culture people en apprenant que l’animateur anglais James Corden, désormais vedette de la télévision américaine, avait un lien avec Barry Island… pour avoir été par le passé en couple avec une jeune femme du cru !

Pour finir, Kate et William ont découvert sur le front de mer des paillotes flambant neuves financées par les collectivités territoriales. Ils auraient sans doute pu continuer à s’amuser, mais ils étaient attendus ailleurs : à Cardiff, ils ont en effet visité dans la foulée une maison de retraite médicalisée, discutant avec le personnel, les résidents et leurs familles.

William et Kate “nuls à ch***” !

Il s’agissait précisément de l’établissement qu’ils avaient contacté en mai, en plein confinement, par visioconférence, se faisant à l’occasion les animateurs d’une partie de bingo déjantée. Ils ont d’ailleurs retrouvé une pensionnaire qui avait été particulièrement critique concernant leur prestation et la doyenne en question, âgée de 87 ans, n’a pas changé d’avis : “C’est vrai. Vous avez vraiment été nuls à ch*** ! [bloody shitty, en VO]“, a-t-elle vertement répondu lorsque William lui a demandé si elle se souvenait de leur partie de bingo, provoquant l’hilarité du couple. Rebelote lorsque, pointant la duchesse, elle a demandé au duc s’il s’agissait de son assistante. “Eh bien, oui, je suis ton assistante, et ça fait un sacré bail“, a réagi Catherine en riant et en posant la main sur l’épaule de son époux.

Heureusement, Margaret, qui avait été la grande gagnante du bingo, en avait gardé un meilleur souvenir, d’autant qu’elle n’y avait jamais joué auparavant. “Nous non plus ! Voilà pourquoi nous étions si mauvais !“, a commenté Kate, qui n’a pas manqué par ailleurs de répondre aux questions sur leurs enfants. Des enfants qui, au retour de leurs parents à la maison, auront pu en contrepartie se jeter sur les cadeaux rapportés, entre peluches, ballon de rugby et gâteaux.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer