Sports

Tuchel a un problème avec Icardi

Mauro Icardi ne respecterait pas les consignes de Thomas Tuchel, qui envisagerait sérieusement de laisser l’attaquant argentin sur le banc contre l’Atalanta.

« Toutes les rumeurs et toutes les choses qui se disent, les problèmes entres les joueurs et l’entraîneur, ce sont des tentatives de déstabilisation. » Selon Pablo Sarabia, interrogé sur RMC Sport, tout va très bien entre les Parisiens et Thomas Tuchel à une semaine du quart de finale de la Ligue des champions entre le PSG et l’Atalanta Bergame. Une unité de façade ? C’est possible. Car d’après le site Paris United, le technicien allemand aurait bien un problème avec au moins un joueur de son effectif : Mauro Icardi.

Recruté définitivement et désormais débarrassé de la concurrence d’Edinson Cavani, en fin de contrat et qui n’a pas voulu finir la saison avec le club de la capitale, l’attaquant argentin est à la peine depuis quelques semaines. « Ce n’est pas la meilleure période pour Mauro, a d’ailleurs reconnu Thomas Tuchel après la finale de la Coupe de la Ligue remportée contre l’OL. C’est un peu dur, c’est comme ça avec les n°9. Sans Kylian (Mbappé), on manque de vitesse pour avoir des attaques plus rapides. On doit trouver d’autres solutions. »

Icardi sur le banc contre l’Atalanta ?

Si l’ex-buteur de l’Inter Milan a très peu pesé sur ce match, avec seulement 9 ballons touchés avant sa sortie à l’heure de jeu, le coach parisien ne lui reprocherait pas forcément son rendement, mais plutôt le manque de solutions qu’il offre à ses coéquipiers et son travail de replacement insuffisant. Des lacunes qui, toujours selon Paris United, pourrait pousser Thomas Tuchel à le laisser sur le banc face à la Dea, au profit d’un trio offensif composé de Neymar, Pablo Sarabia et Kylian Mbappé. Du moins si ce dernier est rétabli…

Lire aussi :
Neymar vit ses « meilleurs moments » au PSG
Le PSG et l’OL font des changements pour le « Final 8 »
Des nouvelles rassurantes de l’infirmerie du PSG

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/18

    PSG-FC Barcelone (2013, quarts de finale aller)

    Thiago Motta (blessé)

  • 2/18

    FC Barcelone-PSG (2013, quarts de finale retour)

    Matuidi (suspendu)

  • 3/18

    PSG-Chelsea (2015, huitièmes de finale aller)

    Van der Wiel (retour de blessure)

  • 4/18

    Chelsea-PSG (2014, quarts de finale retour)

    Ibrahimovic (blessé)

  • 5/18

    PSG-Chelsea (2015, huitièmes de finale aller)

    Thiago Motta, Aurier, Cabaye, Lucas (blessés)

  • 6/18

    Chelsea-PSG (2015, huitièmes de finale retour)

    Lucas, Aurier (blessés)

  • 7/18

    FC Barcelone-PSG (2015, quarts de finale aller)

    Ibrahimovic, Verratti, Aurier (suspendus), Thiago Motta (blessé)

  • 8/18

    PSG-FC Barcelone (2015, quarts de finale retour)

    Thiago Silva, Thiago Motta (blessés), Aurier (suspendu)

  • 9/18

    PSG-Chelsea (2016, huitièmes de finale aller)

    Aurier (écarté)

  • 10/18

    Chelsea-PSG (2016, huitièmes de finale retour)

    Aurier (écarté), Verratti (blessé)

  • 11/18

    PSG-Manchester City (2016, quarts de finale aller)

    Pastore, Verratti (blessés)

  • 12/18

    Manchester City-PSG (2016, quarts de finale retour)

    Verratti (blessé), Matuidi, David Luiz (suspendus)

  • 13/18

    PSG-FC Barcelone (2017, huitièmes de finale aller)

    Thiago Silva (blessé), Thiago Motta (suspendu)

  • 14/18

    FC Barcelone-PSG (2017, huitièmes de finale retour)

    Thiago Motta (blessé), Di Maria (blessé)

  • 15/18

    Real Madrid-PSG (2017, huitièmes de finale aller)

    Thiago Motta (blessé)

  • 16/18

    PSG-Real Madrid (2017, huitièmes de finale retour)

    Neymar (blessé)

  • 17/18

    Manchester United-PSG (2019, huitièmes de finale aller)

    Neymar, Cavani, Meunier (blessés), Rabiot (écarté)

  • 18/18

    PSG-Manchester United (2019, huitièmes de finale retour)

    Neymar (blessé), Rabiot (écarté)



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page