Politiques

“Ce n’est jamais suffisant, mais c’est important de rectifier le tir”, juge la ministre déléguée à l’Autonomie

La ministre chargée de l’Autonomie a réagi aux annonces faites par Emmanuel Macron à la mi-journée. 

“Ce n’est jamais suffisant, mais c’est important de rectifier le tir auprès d’aides à domicile qui avaient besoin d’être reconnus”, a expliqué sur franceinfo mardi 4 août Brigitte Bourguignon, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l’Autonomie.

>>> Coronavirus : l’Etat et les départements vont débloquer 160 millions d’euros pour une prime versée aux aides à domicile, annonce Emmanuel Macron

A Toulon, Emmanuel Macron a annoncé mardi que l’État et les départements allaient débloquer 160 millions d’euros pour verser une prime exceptionnelle Covid aux 320 000 aides à domicile. “Le chef de l’Etat est venu leur dire que cette reconnaissance est au rendez-vous et qu’elle se justifiera par une prime”, a rappelé la ministre déléguée qui accompagnait Emmanuel Macron lors de ce déplacement.

Sur la question des salaires des auxiliaires de vie dans le cadre de la loi autonomie, Brigitte Bourguignon rappelle qu’il en sera à question à la rentrée lors avec la loi grand âge et la création d’une cinquième branche de la sécurité sociale. Selon la ministre, “le calendrier va être un peu à l’identique de celui mené sur le Ségur. Nous ferons celui de l’autonomie et nous allons travailler d’arrache-pied dès le mois de septembre pour arriver à des accords. Mais tout ceci, vous le savez, doit se faire en concertation avec les financeurs, que sont les départements aussi.”

“Les chiffres le disent, nous allons inverser la pyramide des âges et il faut donc se préparer à cette approche plus domiciliaire que nous envisageons tous”, a rappelé Brigitte Bourguignon.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page