Femme

des explosions d’une rare violence font au moins 50 morts et 2750 blessés


Accueil
/ Société / News société / Beyrouth : des explosions d’une rare violence font au moins 50 morts et 2750 blessés

Pour le moment, les circonstances de ces déflagrations restent inconnues.

De terribles images qui font froid dans le dos inondent les réseaux sociaux. La capitale du Liban, Beyrouth, vient de vivre deux fortes explosions au coeur de sa zone portuaire ce mardi 4 août vers 18h. Dans un premier bilan provisoire, il y aurait 50 morts et 2750 blessés, selon Le Monde. À cet instant, l’origine de ces explosions est inconnue, mais un responsable de la sécurité évoque des “matières explosives confisquées” sur le site de la déflagration.

“C’est une catastrophe dans tous les sens du terme.”, a déclaré le ministre de la Santé libanais Hamad Hassan. “Les hôpitaux de la capitale sont tous pleins de blessés”, a-t-il ajouté.

“Je lance un appel urgent à tous les pays amis et les pays frères qui aiment le Liban à se tenir à ses côtés et à nous aider à panser nos plaies profondes” a lancé le premier ministre du Liban, Hassan Diab.

” Il semble qu’il y ait un entrepôt contenant des matières confisquées depuis des années, et il semblerait qu’il s’agissait de matières très explosives. Les services concernés mènent l’enquête, ils diront quelle est la nature de l’incident”, a indiqué le directeur général de la Sûreté générale Abbas Ibrahim, sur les télévisions locales.

Sur les vidéos partagées sur les réseaux sociaux, un incendie sur les quais était en cours quand tout d’un coup une explosion a provoqué un souffle massif et une très haute colonne dans le ciel, tel un énorme champignon de fumée. À des kilomètres à la ronde, des vitres d’immeubles et des magasins ont été détruits.

J’ai senti comme un tremblement de terre et puis après une énorme déflagration et les vitres se sont cassées.” a avoué à l’agence France-Presse une Libanaise dans le centre-ville de Beyrouth.

Israël vient de proposer une aide humanitaire au Liban. “Israël s’est tourné vers le Liban par l’intermédiaire de contacts sécuritaires et politiques internationaux pour offrir une aide humanitaire et médicale au gouvernement libanais”, peut-on lire dans un communiqué des ministères israéliens des Affaires étrangères et de la Défense, relayé par Le Figaro.

De son côté, Emmanuel Macron a tweeté : “j’exprime ma solidarité fraternelle avec les Libanais après l’explosion qui a fait tant de victimes et de dégâts ce soir à Beyrouth. La France se tient aux côtés du Liban. Toujours. Des secours et moyens français sont en cours d’acheminement sur place.”




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page