People

Hoshi, folle amoureuse de Gia : “On ne s’est plus jamais lâchées…”


Hoshi est amoureuse. En couple avec sa manageuse, Gia depuis de nombreuses années, la chanteuse de 23 ans ne peut simplement plus vivre sans sa moitié. Dans une interview accordée à Télé Star (numéro du 3 août 2020), elle la classe en première position de sa liste de ses “7 merveilles”.

C’est à la fois ma manageuse et ma copine. On s’est rencontrées grâce à Jennifer Ayache, la chanteuse de Superbus, qui est une amie commune. Depuis, on ne s’est plus jamais lâchées. Je ne peux pas être quelque part sans elle…“, a tendrement confié l’interprète d’Amour censure, venue faire la promotion de son nouvel album, Sommeil levant.

La semaine dernière, Hoshi déclarait sa flamme à sa Gia adorée, cette fois dans les colonnes de Voici.Avant Gia, toutes les relations que je pouvais avoir ne menaient à rien, mais depuis qu’elle est entrée dans ma vie, tout ce que je vis est beaucoup plus fort, ça a du sens“, glisse-t-elle. La chanteuse s’est servi de cet amour profond pour le titre La plus belle partie de moi. “Je pense que c’est une des chansons que je vais préférer faire sur scène. Gia sera là près de moi, donc ça risque d’être encore plus fort”, ajoute-t-elle.

Preuve ultime que leur relation tient la route : elles ont survécu au confinement. “J’étais confinée à Paris, chez moi, avec ma copine Gia. Au début j’étais un peu en panique, puis je me suis habituée. J’étais totalement décalée, je me couchais à pas d’heure. Je cuisinais et je faisais du vélo devant Netflix pour me maintenir en forme”, a raconté l’artiste.

Seule ombre au tableau : les graves menaces et insultes proférées à son encontre, après sa performance aux Victoires de la musique cet hiver, où elle embrassait une danseuse en fin de performance. Elle avait annoncé porter plainte. “On a déjà retrouvé l’identité de certaines personnes. Ça a été retardé avec le confinement mais c’est en cours, je ne lâcherai pas“, a déclaré Hoshi.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page