Femme

24 coiffures qu’on porte toutes et que les hommes détestent

À contre-courant de ce que l’on pourrait penser, la gent masculine est bien plus compliquée qu’il n’y paraît, quand il s’agit d’accorder son droit de véto ou non à nos coiffures. Malgré le fait qu’on se donne un mal fou à tenter divers tutos chignons, à essayer de nouvelles tresses qui nécessitent une dextérité extrême : gagnons du temps en faisant le tri des coiffures qui ne remportent pas tous les suffrages auprès des hommes, pour se concentrer sur celles qui promettent un coup de poker réussi. 

Les accessoires pour cheveux n’ont pas la cote

À la pointe de la tendance estivale, les headbands et les foulards en tout genre s’invitent sur nos têtes pour dévoiler notre nuque et fixer nos mèches indisciplinées, en ville comme à la plage. Et bien qu’on ne jure que par ces accessoires clinquant pendant la canicule, pour les hommes la nuance se joue à quelques détails près. 

Si en bonnes élèves que nous sommes, nous apprécions attacher nos longueurs avec des chouchous extra-larges et porter les barrettes en accumulation, les hommes sont plutôt réfractaires à l’idée que notre coiffure prenne des airs sophistiqués de BCBG. Ils préfèrent de loin, des longueurs partiellement attachées avec des élastiques subtiles et des barrettes invisibles. 

Les coiffures trop sophistiquées sont à oublier

Pour se rendre au travail, prendre un café en terrasse ou pour un premier rendez-vous, on l’admet, le chignon se place souvent dans notre ligne de mire. Avec l’allure élégante et résolument sensuelle qu’il promet, on a tendance à se murmurer que la gent masculine est adepte des buns torsadés et des chignons banane prêts à faire pâlir la houppette d’Elvis. 

Car à défaut, on a tendance à penser que les hommes assimilent les chignons plaqués au fantasme de la secrétaire sexy. En réalité, ces derniers n’apprécient pas tellement le côté strict conféré par ces buns qui tirent et plaquent nos cheveux avec excès. 

Pour jouer la carte de la séduction, on mise plutôt sur des chignons coiffés-décoiffés, qui en prime sont bien simples à réaliser. 

Les coiffures enfantines 

Que ce soient les nattes façon La Petite maison dans la Prairie ou les couettes latérales, on oublie. À présent, on portera ces tresses la nuit pour obtenir un wavy parfait le lendemain matin, puis on misera sur une tresse maxi, une queue-de-cheval souple, des half braids, une tresse épi ou bien des tresses de boxeuse pour sortir le grand jeu, sans en faire trop. 

Les longueurs maxi sans forme

Les cheveux longs, oui, à condition de veiller à les garder en parfaite santé. Exit les fourches et les longues masses de cheveux lisses ou broussailleux peu désirables. Désormais, on assouplit nos ondulations avec des mousses adaptées ou on lisse nos cheveux en appliquant des huiles hydratantes à souhait (huiles d’argan, de coco et de jojoba). 

La frange trop graphique

La frange a la cote auprès de la gent masculine, mais celles qui sont un brin trop travaillées un peu moins. Les coupes au bol ou encore la frange tomboy sont certes sublimes, mais ne marquent pas tous les points du côté des hommes, qui se révèlent plutôt adeptes des franges effilées, à l’instar de la frange rideau. Avant tout, rappelons-nous que le naturel prône avant tout.

Rendez-vous sur le Pinterest marie france pour découvrir d’autres inspirations.

À lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page