Auto-Moto

Les modèles turbocompressés les plus mythiques de l’histoire


Aujourd’hui, difficile de trouver un modèle n’ayant pas cédé aux sirènes du turbocompresseur, tant les avantages de ce type de motorisation sont nombreux. Plus de puissance et moins de cylindres permettant de rendre le moteur plus compact, consommation en baisse, bref, difficile pour les marques de ne pas craquer pour cette architecture. Certains résistent tout de même encore, et parmi eux citons notamment la Mazda MX-5 ou encore la Ford Mustang et son V8 5,0 litres atmosphérique. Néanmoins, si les puristes se dirigeront plus volontiers vers ces moteurs jugés plus « authentiques  », il n’en reste pas moins que le turbocompresseur fut longtemps synonyme de sportivité, grâce à des modèles aujourd’hui devenus mythiques. Découvrez lesquels dans notre diaporama juste au-dessus ! 

Des autos emblématiques

Inventé en 1905, le turbocompresseur fut d’abord utilisé dans le domaine de l’aviation, avant de faire rapidement son chemin vers l’automobile, et plus particulièrement en compétition. En 1973 naît la BMW 2002 Turbo, un véritable élément puisque c’est la première fois que ce type de suralimentation est implanté dans un véhicule de cette catégorie. Aujourd’hui élevée au rang de mythe, la sportive aura néanmoins eu une carrière très courte, en raison notamment d’importants problèmes de sécurité, lui donnant une réputation de « faiseur de veuves ». Deux ans après son lancement, c’est une autre sportive allemande qui fait son arrivée, la Porsche 911 Turbo, forte d’un flat-six dont la puissance culmine à 300 chevaux. 45 ans plus tard, cette variante est toujours proposée au catalogue avec la 992. Le mythe se poursuit. Mais la 911 n’est pas la seule Porsche a avoir été équipée d’un turbo, puisqu’en 1983 débarque la 959, dont la version de série fut développée afin de prendre part aux compétitions du groupe B.

Mais les Allemands ne sont pas les seuls à succomber aux charmes du turbocompresseur, puisque Lotus s’y met aussi en 1976 avec son Esprit, suivi deux ans plus tard par une marque suédoise, Saab et sa 99 Turbo. Très vite, les Français aussi commencent à s’intéresser, et en 1980 naît la célèbre Renault 5 Turbo, aujourd’hui élevée au rang d’icône des années 1980, s’étant notamment illustrée en rallye, pilotée entre autres par Jean Ragnotti. Bien sûr, Peugeot se devait aussi de proposer un modèle capable de réaliser des prouesses sur la terre, et c’est ainsi qu’arriva en 1983 la 205 Turbo 16, qui remporta notamment le Paris-Dakar en 1987, aux mains d’Ari Vatanen. 

Et pour tout savoir sur le turbo :

Moteur turbo : comment ça fonctionne ?

Casse du turbo : pourquoi, comment réagir, que faire pour l’éviter ?

Turbocompresseur à géométrie variable : qu’est-ce que c’est ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer