Economie

Renault anime le mercato des designers

Un mois après l’arrivée de Luca De Meo à sa tête, Renault ouvre pour de bon le chantier du renouvellement de sa gamme. Mercredi 29 juillet, la marque a annoncé le recrutement de Gilles Vidal qui dirigeait depuis dix ans le design de Peugeot. Deux jours plus tôt, le groupe avait officialisé l’arrivée en son sein d’Alejandro Mesonero-Romanos en provenance de Seat (groupe Volkswagen). Si ce dernier recrutement était attendu (M. De Meo, lui-même ancien patron de Seat, tenait à sa venue), celui de Gilles Vidal constitue une surprise.

Lire aussi Gilles Vidal, le designer qui a réveillé Peugeot

Agé de 48 ans, ce pur produit de PSA avait commencé sa carrière en 1996 chez Citroën où il avait dessiné les C4 et C4 Picasso avant de passer chez Peugeot dont il était devenu, en 2010, le directeur du style. Originaire d’Aurillac (Cantal), ce diplômé du Art Center College of Design de Vevey (Suisse), a imprimé sa marque aux Peugeot des années 2010 dont le style est devenu très « accrocheur ». Le succès commercial des dernières générations de la 308 et de la 3008, notamment, tient largement à leur allure extérieure mais aussi à leur présentation intérieure originale.

Hardiesse et classicisme

En dix ans, trois créations de M. Vidal auront été élues voiture européenne de l’année (une récompense décernée par un panel de journalistes) : la 308 (2014), la 3008 (2017) et la 208 (2020). Son successeur chez Peugeot sera Matthias Hossann, 40 ans, jusqu’alors responsable des concept-cars. Début 2020, Renault avait déjà débauché Gilles Le Borgne de chez PSA pour en faire son nouveau directeur de l’ingénierie.

En charge du style des modèles du constructeur espagnol Seat depuis 2011, Alejandro Mesonero-Romanos, 52 ans, connaît bien Renault pour y avoir œuvré dans le passé, tout comme Luca De Meo. Pendant dix ans, il a travaillé sur des modèles de la marque au losange, mais il a aussi dirigé le bureau de style de Samsung Motors, sa filiale coréenne. En sortant Seat d’une certaine banalité et en l’émancipant de la tutelle stylistique de Volkswagen et d’Audi, il a réalisé chez Seat ce que Vidal a impulsé chez Peugeot en dessinant des voitures moins frileuses, dotées d’une personnalité plus affirmée.

Le recrutement de ces deux designers adeptes d’un certain pragmatisme, capables de hardiesse sans se départir d’un certain classicisme, va amener Laurens Van Den Acker, 54 ans, qui dirige le style Renault depuis 2009, à prendre du recul. La marque précise que Gilles Vidal et Alejandro Mesonero-Romanos seront rattachés au designer néerlandais. Ce dernier pourrait désormais superviser le design du groupe Renault qui compte en son sein la firme au losange mais aussi Dacia, marque à bas coût qui entend à l’avenir gagner en élégance.

Lire aussi Quand PSA fait son marché parmi les hauts cadres de Renault


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page