People

Kate Middleton : Son cadeau de réconciliation à Meghan, rejeté ferme


On comprend mieux le regard glacial de Kate Middleton lors de son dernier engagement officiel avec Meghan Markle, en mars 2020 à Londres… A en croire la nouvelle biographie consacrée aux Sussex, Finding Freedom: Harry and Meghan and the Making of a Modern Royal Family (que l’on peut traduire par Trouver la liberté : Harry et Meghan, création d’une famille royale moderne), l’épouse du prince William aurait tenté d’apaiser les tensions avec sa belle-soeur, en vain.

Ce nouvel ouvrage écrit par le Britannique Omid Scobie et l’Américaine Carolyn Durand, à paraître le 11 août, affirme que Meghan Markle et Kate Middleton n’ont jamais été amies. L’épouse du prince Harry reprocherait aux Cambridge, et plus largement à la famille royale, de ne pas l’avoir aidée à s’intégrer et de ne pas l’avoir défendue face aux critiques des tabloïds. L’ex-actrice américaine aurait été “déçue” de ne pas recevoir de conseils de sa belle-soeur, une roturière qui s’est quant à elle intégrée à merveille au sein des Windsor. Selon les auteurs, les deux duchesses “ont eu du mal à dépasser une distance de politesse” et n’avaient “rien en commun si ce n’est le fait qu’elles ont vécu au palais de Kensington“. “Même si ce n’était pas nécessairement sa responsabilité, Kate n’a pas fait grand-chose pour combler ce fossé”, est-il ajouté.

Mais selon le magazine américain Vanity Fair, la mère de George, Charlotte et Louis (7, 5 et 2 ans) aurait tout de même tenté de rectifier le tir en envoyant des fleurs à Meghan Markle, en offrande de paix. Par le passé, Kate Middleton avait déjà envoyé des fleurs à sa belle-soeur pour son anniversaire, au début de son mariage avec Harry. Mais cette fois-ci, l’Américaine aurait fait savoir qu’offrir des fleurs n’était pas suffisant pour se rabibocher.

Kate a “déroulé le tapis rouge” à Meghan

Suite à la publication des extraits de cette nouvelle biographie, qui dresse un portrait peu flatteur des Cambridge, des amis ont pris leur défense dans les colonnes du DailyMail le 25 juillet : le prince William et Kate Middleton auraient “déroulé le tapis rouge” à Meghan et “fait tout ce qu’ils pouvaient” pour l’intégrer au mieux. La duchesse aurait “accueilli Meghan à bras ouverts” dans sa chère maison de campagne d’Anmer Hall, dans le Norfolk, en lui cuisinant des plats vegan. “C’est tout simplement faux de dire que les Cambridge n’ont pas été accueillants, a témoigné un soi-disant proche. Comment peut-on dire qu’ils n’étaient pas chaleureux ou hospitaliers quand ils ont accueilli Meghan pour Noël, l’ont invitée dans leur sanctuaire totalement privé d’Anmer Hall et ont tout fait pour qu’elle puisse se sentir comme à la maison ?

Juste avant le grand mariage des Sussex à Windsor, en mai 2018, Kate Middleton aurait également invité des amis de sa belle-soeur, ainsi que ses demoiselles d’honneur et témoins pour une petite fête. Cette passionnée de tennis l’a pour sûr conviée à ses côtés dans la très select Royal Box lors des tournois de Wimbledon en 2018 et 2019. Mais tout a changé lorsque Meghan Markle et Harry ont précipité leur départ de la monarchie britannique en janvier 2020, annonçant leur décision publiquement, avant même d’en parler avec la reine Elizabeth et le prince Charles. Difficile alors pour Kate Middleton de cacher sa colère lors de son tout dernier engagement officiel avec les Sussex à Londres, début mars. Lors de cette messe à Westminster, la duchesse de Cambridge n’a pas échangé un regard avec sa belle-soeur et ce, “par pure frustration” selon un proche.

Partis commencer leur nouvelle vie en Californie à la fin mars, les Sussex ont non seulement pris leurs distances de la Couronne, mais ont surtout laissé en plan des relations familiales particulièrement tendues. En accusant les Windsor de ne pas l’avoir soutenue face aux critiques de la presse, dans le cadre de son procès contre le Mail un Sunday, Meghan Markle ne risque pas d’arranger les choses…


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page