Auto-Moto

Toyota Auris “2” hybride : notre avis, à partir de 11 000 euros


De 2013 à 2018, à partir de 11 000 €

Supplantée par la Corolla, cette seconde génération d’Auris hybride marque de sensibles progrès par rapport à sa devancière. Non seulement esthétiquement, avec une ligne dotée d’une plus forte personnalité, mais aussi côté qualités dynamiques, avec un châssis qui, s’il n’offre pas la rigueur des ténors de la catégorie, est devenu plus incisif, au bénéfice de l’agrément de conduite. À bord, le design est plus moderne, l’ambiance moins austère et les matériaux de meilleure qualité. Bien que légèrement affermi sur la version hybride, l’amortissement préserve un bon confort, tandis que l’habitabilité n’a, elle, rien d’exceptionnel ; le break Touring Sports bénéficiant d’un volume de chargement plus conséquent. Sous le capot de cette version hybride, on retrouve la chaîne cinématique, éprouvée, de la Prius. Forte de 136 ch, elle associe performances suffisantes et belle sobriété (6 l/100 km). Reste juste à composer avec une transmission à variation continue, qui emballe le moteur thermique lorsqu’on écrase l’accélérateur.

FIABILITÉ 5/5

Déjà très bonne chez Toyota, elle est exceptionnelle sur cette version hybride, dotée de la chaîne cinématique de la Prius.

• Moteur thermique : légère surconsommation d’huile possible en conditions sévères, avant 2014 (segments et pistons).
• Trains roulants : claquements du train avant, avant mi-2015 (supports de suspension) ; train arrière bruyant, avant 2017 (essieu, disques ou plaquettes).

Exemples d’annonces

136h Dynamic  2013  83 000 km  12 000 €
136h Dynamic  2015   40 000 km  13 000 €

A lire aussi sur auto-moto.com :

Nouvelle Toyota Yaris hybride

Le fonctionnement du système hybride la Toyota Auris


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page