Auto-Moto

Mitsubishi : la marque va-t-elle vraiment quitter le marché européen ?

« Small but beautiful ». Petit mais beau. Le nom du plan à moyen terme présenté aux investisseurs ce matin au Japon n’a de poétique que le nom. La marque aux diamants annonce en effet une sérieuse restructuration de ses activités au sein de l’Alliance Renault-Nissan. A peine bénéficiaire en 2019 – à hauteur de 97 millions d’euros – le constructeur japonais entend mettre en place une « stratégie d’expansion omnidirectionnelle » fondée sur « la croissance du profit concentrée sur les régions et les produits sur lesquels nous avons des forces ». Quand on traduit la jargon, ça donne : « Nous passerons d’une stratégie d’expansion globale à une stratégie de sélection et de concentration », indique Takao Kato, directeur général de MMC.

Mitsubishi pointe les coupes claires à opérer d’ici 2022 : reclassement des salariés, gel des embauches, plan de départ volontaire, examen des dépenses marketing et des investissements… La marque entend surtout concentrer ses activités sur l’Asie du sud-est (Thaïlande, Vietnam, Indonésie, Philippines), où elle détient près de 10 % de part de marché. Les taux de croissance attendus y sont d’ailleurs prometteurs.

Le plan annonce également « le gel de l’introduction de nouveaux produits en Europe ». Les diamants tiennent aujourd’hui 1 % des ventes continentales… une part de marché qui n’a pas bougé en 15 ans. Grâce à son offre hybride rechargeable et à un beau succès d’estime, l’Outlander figurait dans le top 5 des ventes en Norvège. Mais l’Eclipse Cross (taille Peugeot 3008) ne s’est vendu qu’à 27 000 exemplaires l’an dernier. Loin des références de la catégorie. En France, Mitsubishi souffre particulièrement du malus…C’est d’autant plus dommage que la marque possède un solide bagage sur le SUV, aujourd’hui plébiscités par les consommateurs. Et de vraies transmissions intégrales.

Ce gel signifie également que le nouvel Outlander – prévu pour 2021 en version thermique et 2022 en PHEV – n’arrivera pas chez nous. Ou du moins pas tout de suite. Même topo pour l’Eclipse Cross hybride rechargeable, qui devait également relancer ses ventes dans l’Hexagone et en Europe. Pour l’heure, « la vente des modèles existants se poursuit », nous assure-t-on chez Mitsubishi France. Pas de changement non plus côté garantie ou service après-vente pour les propriétaires actuels ou à venir. Mais à long terme, il sera difficile de faire vivre la marque sous nos latitudes sans nouveau modèle. Le plan dévoilé ce jour n’annonce rien de bon.

A lire sur auto-moto.com :

Toyota RAV4 vs Mitsubishi Outlander vs Honda CR-V – Comparatif vidéo

Au volant du Mitsubishi Outlander PHEV restylé

Voitures hybrides et hybrides rechargeables 2019 : tous les modèles, leur prix, leur autonomie


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page