Sports

La Juventus inquiète avant l’OL

Si la Juventus Turin a validé, dimanche, un nouveau titre de champion d’Italie, les hommes de Maurizio Sarri, vainqueurs de la Sampdoria (2-0), ne se sont pas rassurés. L’entraîneur italien a d’ailleurs confié ses craintes à une dizaine de jours des retrouvailles avec l’Olympique Lyonnais.

Maurizio Sarri peut être soulagé. Après trente ans de carrière, le technicien transalpin a en effet remporté son premier trophée en Italie. Un trophée somme toute attendu puisque la Juventus Turin, à la tête de laquelle il officie depuis l’été dernier, a décroché, dimanche, son neuvième titre de champion d’Italie de rang, le 36e de son histoire.

DIAPORAMA: Ces joueurs qui n’aiment pas le foot

L’ancien entraîneur de Chelsea, avec qui il avait remporté la Ligue Europa l’an dernier, n’en a pas moins savouré à l’issue de la victoire remportée face à la Sampdoria (2-0), dimanche. « Ce titre a une saveur forte. Gagner est toujours difficile et ce club gagne depuis tant d’années. Chaque année c’est plus dur. Il n’y a rien d’acquis dans le sport et ça n’est pas facile de rester à ce niveau. Ça a été une saison très dure, très longue, particulière », a-t-il ainsi confié au micro de Sky Italia.

Dybala sur le flanc

Tout à sa joie, Maurizio Sarri n’a pas oublié de rendre hommage aux principaux artisans de ce Scudetto. «Cristiano et Dybala font la différence. Ce scudetto est en grande partie grâce à eux », a-t-il en effet poursuivi. Si Cristiano Ronaldo a encore fait la différence, dimanche, en inscrivant le premier but de la rencontre, son 31e en Serie A cette saison, Paulo Dybala s’est lui blessé dès la première période.

Une blessure forcément préoccupante à 11 jours du match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions face à l’Olympique Lyonnais. Et ce d’autant plus que la Juventus doit déjà composer avec les blessures de Giorgio Chiellini (mollet), Sami Khedira (adducteurs), Mattia De Sciglio (biceps), et Douglas Costa (adducteurs) et que Danilo a également dû sortir prématurément en raison d’un choc à la tête, de même que  Matthijs De Ligt, touché à une cuisse…

Maurizio Sarri assure néanmoins ne pas avoir encore la tête à ces retrouvailles avec l’OL. « La Ligue des Champions, je n’y pense pas encore. Je veux prendre au moins une nuit de satisfaction, les joueurs aussi, a-t-il assuré, avant d’évoquer la forme précaire de ses troupes. On va voir ans quel état on arrive. On aura joué 14 matches en 44 jours. On a déjà laissé du monde en route et espérons qu’on n’a pas aussi perdu Paulo (Dybala). On verra.» Et ce avant d’affirmer que tout était possible, même l’impensable. « Je pense que c’est une année où tout peut arriver. Je leur ai dit ‘si vous gagnez avec moi qui n’ai jamais rien gagné, c’est que vous êtes vraiment forts », a-t-il en effet lancé.

Lire aussi:
Ronaldo sacre la Juventus !

Le classement de la Serie A
Le classement des buteurs


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page