People

Yoann Riou menacé par Gilles Favard ? Son ex-collègue sort du silence


Yoann Riou est l’une des figures emblématiques de la chaîne L’Equipe depuis 2015. Avec son débit légendaire, le commentateur sportif a marqué les esprits. Mais, s’il adore son métier, le candidat de Danse avec les stars 10 (2019, sur TF1) ne garde pas que des bons souvenirs. Dimanche 19 juillet 2020, il a révélé sur Twitter qu’il avait été agressé par Gilles Favard. Contacté par nos confrères de Puremédias, ce dernier a réagi à ces accusations.

Le consultant de la chaîne L’Equipe a reconnu : “J’ai eu une très mauvaise réaction épidermique il y a trois ans au cours d’une coupure publicitaire avec Yoann Riou lors d’une émission. J’ai eu des mots que je n’aurais jamais dû avoir. Je m’en suis excusé.” Gilles Favard a ensuite rappelé qu’il avait “été très logiquement longuement suspendu d’antenne” et que depuis, Yoann Riou et lui n’étaient plus du tout en contact. “Nous n’avons également plus jamais fait d’émission ensemble en plateau“, a-t-il conclu.

Nos confères de Puremédias précisent que, selon leurs informations, en 2017, Gilles Favard avait été écarté de l’antenne pendant quatre mois. La scène en question avait été filmée, car les caméras et micros étaient restés allumés, mais n’avait pas été diffusée.

Dimanche dernier, après avoir donné son avis sur les succès de l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille Marcelo Bielsa avec son nouveau club de Leeds, Yoann Riou a été interpellé par un internaute. La personne a cité un tweet de Gilles Favard et a écrit à l’adresse du journaliste de 42 ans : “Explique ça à tes potes de L’Équipe.” C’est à ce moment-là que le partenaire d’Emmanuel Berne dans DALS a lâché sa bombe : “Un jour, je raconterai ce que Gilles Favard m’a fait subir pendant une émission de L’Équipe 21. Menace verbale de me faire taper sur la gueule… Je le raconterai. Parce que personne n’a à subir ce que j’ai subi de sa part.” Il a ensuite assuré que depuis trois ans, il souffrait en silence. Soutenu par ses fans, il avait ajouté : “Merci beaucoup (…). Oui, je dois me libérer. L’heure est venue (…). Je ne pouvais plus me taire (…). Ça fait des années que ça me ronge. Mais ça doit sortir.” L’affaire n’est donc probablement pas terminée.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page