People

Olivier Ciappa : Harcelé massivement, le photographe a tenté de se suicider


Le photographe engagé dans la lutte contre l’homophobie Olivier Ciappa prend des mesures pour se défendre face au harcèlement ignoble dont il fait l’objet. Comme il l’a confirmé sur Twitter, l’artiste français, connu pour ses timbres Marianne, a tenté de se suicider. “Il y a des mots qui peinent, qui blessent et d’autres qui tuent parfois. (…) Si j’ai tenté d’en finir, c’est pour arrêter la souffrance, les moqueries, le harcèlement, les fake news et rumeurs subies inlassablement depuis 7 ans par tous ces militants LGBT+ qui nous détestent, moi et tous ceux qui ont des idées opposées ou militent différemment d’eux”, a-t-il expliqué sur Twitter.

Citant plusieurs noms, Olivier Ciappa dénonce avoir déposé un certain nombre de plaintes, dont une visant Nicolas Rividi, affirmant que ce dernier “écrit de faux articles dans la presse, enchaîne fake news, diffamations et harcèlements depuis [qu’il a] refusé de travailler avec lui en 2013” : “J’ai d’ailleurs porté plainte cette semaine contre lui mais aussi contre tous les comptes anonymes les plus harcelants et diffamants“, signale-t-il.

Comme l’annonce Valeurs actuelles, Olivier Ciappa a porté plainte contre X, le jeudi 16 juillet 2020, pour harcèlement d’une personne sans incapacité, propos ou comportements répétés ayant pour objet ou effet une dégradation des conditions de vie altérant la santé” et pour “diffamation envers particulier par parole, écrit, image, ou moyen de communication par voie électronique”. Neuf individus auraient été mis en cause, notamment les utilisateurs derrière le compte anonyme @Parispasrose et ses déclinaisons, qui harcèle des militants et activistes LGBTQI.

“Je reste persuadé, contrairement à tous mes ennemis militants, qui, eux, sont en guerre constante avec tt le monde, qu’on peut plaider la cause LGBT+ dans la bienveillance, le dialogue et la tolérance“, a conclu Olivier Ciappa dans son thread. Aujourd’hui, il songe même à démarrer une nouvelle vie à l’étranger pour fuir ses harceleurs.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page