People

Alexandra Rosenfeld blessée et victime de malaises : photo choc de sa cicatrice


Au début du mois de juillet, Alexandra Rosenfeld expliquait devoir prendre du recul par rapport à son activité de professeur de yoga. Sans jamais en révéler les causes, l’ancienne reine de beauté précisait s’être blessée à la main, ce qui lui a valu de subir une opération dans la foulée.

Après avoir été un temps plâtrée, la compagne du journaliste Hugo Clément a enfin pu retrouver l’usage de son bras et de sa main. Mais sa blessure lui a laissé une vilaine cicatrice au beau milieu de la paume, et la vue de celle-ci lui est très désagréable, au point d’en faire des malaises. C’est ce qu’elle a confié via sa story Instagram ce lundi 20 juillet 2020. “Je suis au fond du sac complet, je ne peux pas reprendre les cours de yoga parce que j’ai encore la cicatrice avec les points au milieu de la main… Je ne regarde pas parce que dès que je regarde je fais un malaise. Ce matin je suis allée la faire nettoyer et j’ai fait un malaise, c’est affreux, dès que je regarde ma main gauche, je tombe. J’ai dit à l’infirmière ‘je crois que je vais vomir, je fais un malaise vagal’. En deux secondes, j’avais les pattes en l’air, le sucre sous la langue“, relate-t-elle avec tout de même le sourire aux lèvres.

Reste que la situation se révèle plus que contraignante au quotidien, elle qui est maman d’un jeune bébé depuis le mois de janvier dernier. Heureusement, elle peut compter sur le soutien sans faille de son chéri, qui est plus que jamais de corvée. “C’est très chiant, surtout pour Hugo parce que lui, il doit tout faire. J’en fous pas une, reconnaît-elle. Il doit porter la petite, s’occuper de tout, et donc évidemment je ne peux pas faire de yoga mais je ne peux rien faire d’autre“. Après ces révélations, Alexandra Rosenfeld a dévoilé une photo de ladite cicatrice, à retrouver dans notre diaporama – âmes sensibles, s’abstenir ! Espérons pour elle que tout ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir !


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page