Economie

Les gains d’un jeu de hasard sont-ils imposables ?

L’exonération fiscale liée aux jeux de grattage et autres jeux de hasard s’explique par le fort aléa lié à cette pratique, explique Olivier Rozenfeld.

Question à un expert

Mon impôt sur le revenu augmentera-t-il si je gagne de l’argent à un jeu de hasard ?

Aisé ou dans le besoin, qui n’a pas été tenté un jour d’acheter un ticket de loterie ou d’entrer dans un casino ? Au-delà de l’exaltation de l’instant, c’est ensuite le plaisir de gagner qui vous envahit, si vous êtes chanceux. Pour quelle fiscalité ? Combien d’impôt paierez-vous sur vos gains ?

Zéro. C’est un plaisir redoublé : les sommes reçues à l’occasion de jeux de hasard, comme les loteries, les tombolas, les bandits manchots des casinos, les jeux de grattage ou encore le PMU, ne sont pas imposables au titre de l’impôt sur le revenu. Peu importe leur montant, d’ailleurs. Et cela vaut même si vous jouez de manière habituelle.

Aléa et exonération fiscale

Cette pratique ne peut en effet pas être assimilée à une activité lucrative générant des revenus imposables. L’exonération provient du fort aléa lié aux jeux de hasard.

En revanche, les revenus réalisés par un joueur de poker ou de bridge à titre habituel et dans des conditions similaires à une activité professionnelle sont, eux, soumis à une imposition au titre des bénéfices non commerciaux (BNC). Poker et bridge ne sont, dans ce cas, plus considérés comme de purs jeux de hasard.

Lire aussi Quelles règles s’appliquent à la location d’un parking ?

A savoir toutefois : d’un point de vue social, les gains supérieurs à 1 500 euros réalisés dans un casino, sont soumis à la contribution sociale généralisée (CSG), au taux de 13,7 %. Le prélèvement est effectué lors du retrait des gains auprès de l’établissement, le contribuable n’a aucune déclaration à effectuer.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page