People

Ellen DeGeneres : Racisme, licenciements abusifs… 11 employés balancent


Onze. C’est le nombre de personnes qui ont accepté de témoigner contre Ellen DeGeneres, dénonçant une “culture toxique du travail” en coulisses. Dans une enquête de BuzzFeed datée du 16 juillet 2020, dix anciens employés et une personne travaillant toujours pour la présentatrice multimillionnaire rapportent des agressions, des faits de racisme et de l’intimidation. Un scandale aux États-Unis, d’autant plus que la devise du Ellen Show est “Be kind” : “Sois gentil.

Depuis plusieurs mois, Ellen est dans la tourmente. Des personnalités (de Dakota Johnson à Nikkie Tutorials), des membres de l’émission ou encore des gardes du corps dénoncent sur les réseaux sociaux son mauvais comportement. Tous évoquent une atmosphère atroce de travail, avec plusieurs exemples marquants.

Viré pour être allé à un enterrement

Les employés rapportent aujourd’hui que certains d’entre eux ont été virés après un arrêt maladie ou après quelques jours de congés pour un enterrement. Une autre explique être partie après un violent commentaire à propos de sa couleur de peau. Ils racontent également que leurs supérieurs n’évoquaient pas le départ de leurs salariés. “On arrivait en réunion et des gens avec qui on a travaillé toute notre vie n’étaient juste plus là, et ce n’était jamais expliqué“, a-t-il été déploré.

Une autre employée a reçu un blâme pour avoir lancé une campagne de financement participatif afin de couvrir ses frais médicaux, puisque la mutuelle de l’entreprise ne permettait pas de prendre ses soins en charge. On lui a dit que le crowdfunding pourrait “heurter la marque d’Ellen”. Un mois plus tard, elle a été virée pour avoir publié un selfie avec ses collègues, une violation de son contrat. “Soyez gentil avec le monde, pas avec vos employés”, a-t-elle ajouté, ironique.

Un environnement raciste et toxique

Une ancienne employée noire rapporte que l’un des principaux auteurs de l’émission lui a dit à une soirée : “Je suis désolé, je ne connais que les noms des gens blancs qui travaillent ici.” Rapportant plusieurs autres remarques, elle était allée dénoncer la situation auprès de son chef, un homme blanc d’un certain âge. “Il m’a répondu en me parlant de son supposé ami noir et de la manière dont il avait réussi à surpasser ces remarques. (…) C’était débile”, dénonce-t-elle aujourd’hui.

“Ils ne pratiquent vraiment pas ce qu’ils prêchent avec le mantra ‘be kind’. (…) Si Ellen veut avoir une émission avec son nom dans le titre, elle doit être plus impliquée dans ce qu’il se passe vraiment. Je pense que les producteurs lui disent que tout va bien, que tout le monde est heureux, et qu’elle croit juste ça. C’est sa responsabilité d’aller plus loin que ça“, a très justement fait remarquer un employé.

Dans un communiqué à Buzzfeed, les producteurs ont dit qu’ils avaient “le coeur brisé” que leurs salariés aient eu une mauvaise expérience avec “la grande famille de la production” de l’émission. Ils prennent la responsabilité pour tous ces actes déshumanisants et nient toute implication de Ellen.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page