Sports

Leonardo accuse les clubs allemands !

Le directeur sportif du PSG n’apprécie guère de voir les clubs allemands venir piller les centres de formations des clubs de l’Hexagone.

Si les grands d’Espagne n’en finissent plus de convoiter Neymar et Kylian Mbappé, tout du moins si l’on s’en réfère aux nombreuses rumeurs qui fleurissent de l’autre côté des Pyrénées, la principale menace vient d’Allemagne pour Leonardo. Et elle ne concerne pas les deux grandes stars du PSG mais les jeunes issus du centre de formation.

Le club de la capitale en a fait l’amère expérience avec Tanguy Kouassi, érigé en priorité par les dirigeants des champions de France mais qui a finalement signé son premier contrat professionnel avec le Bayern Munich. Un coup très dur pour les Rouge et Bleu. Et si Leonardo semble avoir évité le pire concernant le très prometteur El Chadaille Bitshiabu, en passe de signer un contrat aspirant avant d’avoir droit à un contrat professionnel lorsqu’il aura 16 ans, le directeur sportif parisien a dû composer avec les offensives du Bayern Munich, du Borussia Dortmund et surtout du RB Leipzig.

Interrogé dans les colonnes du Parisien, Leonardo n’a pas manqué de pointer du doigt la menace que représentes les cadors allemands pour la formation français, allant jusqu’à réclamer un changement de règlement. «  Les clubs allemands, principalement le Bayern, Leipzig et Dortmund s’attaquent aux jeunes et menacent la formation française. C’est un grand problème. Ils appellent les parents, les amis, le joueur lui-même et cela arrive même avec des joueurs de moins de 16 ans. A15 ou 16 ans, ils font tourner la tête des jeunes. Il faudrait peut-être changer le règlement pour protéger les équipes françaises », a-t-il ainsi expliqué, forcément échaudé par les nombreux précédents.

Lire aussi:
La mise au point de Leonardo
Meunier allume Leonardo !
Et maintenant un clash Debuchy-Puel à l’ASSE !


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page