Sports

Giroud a chambré Kanté

Une nouvelle fois buteur, mardi, lors du précieux succès de Chelsea face à Norwich City, Olivier Giroud a profité de son but pour chambrer N’Golo Kanté.

On n’arrête plus Olivier Giroud. Confirmant sa grande forme, le Français a encore frappé, mardi, à l’occasion de la réception de Norwich. Servi par Christian Pulisic dans le temps additionnel de la première période, le Français a en effet inscrit son 4e but en 7 matches depuis la reprise et ainsi offert un précieux succès à Chelsea, trois jours après la claque reçue à Sheffield (3-0).

Grâce à cette victoire, les Londoniens confortent leur troisième place au classement de la Premier League avec désormais quatre points d’avance sur Leicester et Manchester United et un match en plus. L’ancien Montpelliérain peut d’ailleurs se targuer d’être devenu un porte-bonheur pour la formation londonienne puisque les hommes de Frank Lampard ont remporté les cinq matches qu’il a débuté, devant se contenter d’un match nul et une défaite lorsque le champion du monde tricolore n’était pas aligné au coup d’envoi.

Et les Blues peuvent également compter sur Olivier Giroud pour mettre l’ambiance dans le groupe. Le Français a en effet profité de son but face à Norwich pour se moquer de N’Golo Kanté, sur le flanc depuis trois matches en raison d’une blessure aux ischio-jambiers. Le natif de Chambéry a en effet fêté son but en faisant mine d’écrire sur un bloc-notes. Une dédicace destinée donc à son compatriote comme il l’a révélé à l’issue de la rencontre. «Je joue au Scrabble avec N’Golo Kanté, c’est pour ça», a-t-il lancé, tout son sourire.

Lire aussi:
Klopp et Mourinho remontés, Guardiola veut des excuses
La Premier League totalement relancée !
Grosse déception pour Man Utd

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/12

    Harald Schumacher (Allemagne)

    Un vrai mur mais pas dans le bon sens du terme…

  • 2/12

    Gerardo Bedoya (Colombie)

    Le champion du monde… des cartons rouges.

  • 3/12

    Sergio Ramos (Espagne)

    Plus accrocheur, tu meurs…

  • 4/12

    Marco Materazzi (Italie)

    Pas ça Zinedine…

  • 5/12

    Andoni Goikoetxea (Espagne)

    Le pire cauchemar de Maradona.

  • 6/12

    Vinnie Jones (pays de Galles)

    Toujours le geste (brutal) joint à la parole (fleurie).

  • 7/12

    Nigel De Jong (Pays-Bas)

    Tel Attila, là où il passe…

  • 8/12

    Joey Barton (Angleterre)

    L’incarnation même du bad boy, l’accent en prime.

  • 9/12

    Felipe Melo (Brésil)

    Plus capoeira que samba… Mais sans l’esquive !

  • 10/12

    Luis Suarez (Uruguay)

    Un buteur aux dents longues.

  • 11/12

    Eric Cantona (France)

    Amis poètes, bonsoir…

  • 12/12

    Le banc des suppléants

    Kahn, Pepe, Di Meco, Gattuso, Van Bommel, Keane, Diego Costa… Vous avez dit teigneux ?



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer