Politiques

Pas de défilé, mais une reconnaissance au personnel soignant


Un 14 juillet pas comme les autres, dans un décor peu habituel. Il a débuté, non pas sur les Champs Élysées comme le veut la tradition, mais sur le pont qui relie l’Assemblée nationale à la place de la Concorde. Emmanuel Macron, au côté du chef d’État-major des armées, a suivi la revue des troupes réduites, réunies à la Concorde. La Marseillaise résonne, le chef de l’État est solennel, secondé par le nouveau Premier ministre. Au programme : l’hommage aux militaires qui ont servi pendant la crise du Covid-19, l’opération résilience et la reconnaissance de la Nation aux soignants et au corps médical.

Le même jour, Emmanuel Macron renoue avec une vieille tradition, celle de donner une interview le jour de la fête nationale. Une première depuis le début de son quinquennat. “On devrait en savoir un peu plus sur le plan de relance économique et sociale qui doit être mis en place à la rentrée […] Emmanuel Macron devrait aussi dévoiler ses intentions sur le plan écologique“, explique la journaliste Béatrice Gelot, en duplex.

Le JT

Les autres sujets du JT


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page