People

Valentina Sampaio : Premier mannequin transgenre d’un grand magazine


Je suis née dans un village de pêcheurs, humble et reculé du Nord du Brésil. Le Brésil est un beau pays, mais qui compte également le nombre le plus élevé de crimes violents et de meurtres contre la communauté trans au monde – trois fois plus qu’aux États-Unis, ajoute Valentina Sampaio. Nous faisons l’objet de moqueries, d’insultes, de réactions de peur et de violences physiques juste parce que nous existons. Nos chances de grandir dans une famille aimante et tolérante, d’avoir une expérience fructueuse à l’école ou de trouver un emploi digne sont infiniment limitées et difficiles.

Le top model profite de l’opportunité que lui offre Sports Illustrated Swimsuit pour sensibiliser à ce sujet si délicat. Elle en avait fait autant l’été dernier, quand la marque de lingerie Victoria’s Secret l’avait bookée après s’être fermement opposée aux mannequins transgenres.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page