Sports

Quand Neuer entonne un chant d’extrême droite (vidéo)

Le gardien de but du Bayern et de la Mannschaft, Manuel Neuer, fait l’objet d’une énorme polémique en Allemagne.

Actuellement en vacances en Croatie, où il passe du bon temps du côté de Dubrovnik, Manuel Neuer est au cœur d’une embarrassante et grandissante polémique en Allemagne. Dans une vidéo publiée à son insu, l’on peut voir le portier du Bayern et de la sélection germanique entonner un chant croate aux relents d’extrême droite.

Intitulée « Lijepa li si » (« Que tu es belle »), la chanson en question fait référence à l’éphémère république autoproclamée d’Herceg-Bosnie (1991-1996), interprétée par le controversé Marko Perkovic, un artiste qui n’a jamais caché son admiration pour les Oustachis, un mouvement séparatiste croate, antisémite, fasciste et anti-yougoslave né dans l’entre-deux guerres.

Des paroles qui lui échappent ?

Dans les pages du journal Bild, le manager du champion du monde 2014 assure que le gardien de but international ne parle pas croate et n’était donc pas en mesure de comprendre les paroles de ce chant. Un chant qui à l’Euro 2016 fut l’hymne officiel de la sélection croate. Au grand dam des associations anti-racistes du pays.

Lire aussi:
Quand Haaland se fait éjecter d’une soirée (vidéo)
Encore un festival et un trophée pour le Bayern
Leroy Sané va signer au Bayern Munich !

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/16

    Marcel Desailly

    “Noir de merde, peau de merde”, a lancé Hristo Stoïchkov à Marcel Desailly lors d’un France-Bulgarie à l’Euro 1996.

  • 2/16

    Thierry Henry

    En octobre 2004, Luis Aragonés, alors sélectionneur de l’Espagne, est filmé parlant ainsi de Thierry Henry, à José Antonio Reyes: “Dis à ce noir de merde que tu es bien meilleur que lui”.

  • 3/16

    Marc-André Zoro

    En 2005, alors qu’il joue à Messine, Zoro est victime de cris de singe de la part des tifosi intéristes.

  • 4/16

    Le SC Bastia

    A de nombreuses reprises ces dernières années, en L1 comme en L2, des supporters corses se sont signalés en proférant des insultes racistes. Il y parfois eu des sanctions, d’autres fois non, faute de preuves.

  • 5/16

    Stéphane Mbia

    Les images avaient fait le tour de l’Europe… En avril 2007, Milan Baros se moque de Stéphane Mbia en se bouchant le nez et mimant une mauvaise odeur. Le Lyonnais écopera de trois matches de suspension en retour.

  • 6/16

    Le SC Bastia, encore…

    Le club corse finit par entrer dans l’histoire en devenant le premier club à se voir retirer un point en octobre 2007, suite à l’affaire Kébé. Finalement, le Tribunal administratif rendra ce point au Sporting un an plus tard.

  • 7/16

    Abdeslam Ouaddou

    En février 2008, le défenseur du VAFC est pris pour cible par un supporter messin. Le coupable sera par la suite condamné à trois mois de prison avec sursis, et trois ans et demi d’interdiction de stade.

  • 8/16

    Fabio Grosso

    Alors coach du Racing Club de Strasbourg, le technicien français Jean-Marc Furlan traite le défenseur italien de l’OL de “macaroni de merde”. C’était en avril 2008.

  • 9/16

    Mido

    En novembre 2008, alors qu’il porte les couleurs de Middlesbrough, l’attaquant égyptien est victime d’insultes islamophobes à Newcastle.

  • 10/16

    Oguchi Onyewu

    En avril 2009, Oguchi Onyewu et Jelle van Damme se chamaillent lors d’un match entre le Standard et Anderlecht. Le premier aurait traité l’autre de “sale Flamand”, et aurait récolté un “sale singe” en retour.

  • 11/16

    Neymar

    En mars 2011 à l’Emirates Stadium, le Brésil affronte l’Ecosse en amical. Neymar est la cible d’un jet de banane de la part des supporters adverses, la fédération formulera des excuses officielles par la suite.

  • 12/16

    Jermain Defoe – Aaron Lennon

    En septembre 2012, les tifosi de l’Inter Milan sont accusés d’avoir lancé des cris de singe contre les noirs de Tottenham, Aaron Lennon et Jermain Defoe en tête.

  • 13/16

    Kevin-Prince Boateng

    En janvier 2013, un match amical entre l’AC Milan et Pro Patria tourne mal. Insulté, Kevin-Prince Boateng quitte le terrain.

  • 14/16

    Daniel Alves

    En avril 2014, lors d’un match entre le Barça et Villarreal, Daniel Alves reçoit une banane jetée des tribunes adverses. Le Brésilien ne se démonte pas, et la mange.

  • 15/16

    Mario Balotelli

    L’attaquant transalpin semble être une cible privilégiée des racistes depuis quelques années. Partout où il est passé, en France, en Angleterre ou dans son pays natal, “Super Mario” a été insulté pour sa couleur de peau. Des tifosi de l’équipe nationale ont également joué avec les nerfs de l’intéressé, très sensible sur ce thème.

  • 16/16

    Kalidou Koulibaly

    En décembre 2018, une grosse polémique avait entouré le défenseur du Napoli. Insulté par des fans de l’Inter Milan, l’international sénégalais s’en était plaint auprès du corps arbitral, et avait été exclu en réponse.





Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page