Auto-Moto

Les Français chargent en majorité leur voiture électrique chez eux

Aujourd’hui, de plus en plus de Français craquent pour un véhicule électrique, alors que près de 48 000 d’entre eux ont été vendus l’an dernier sur le territoire, soit 1,9 % des immatriculations totales. Un vrai essor de ce type de mobilité, qui a conduit le fournisseur d’énergie Enedis à s’interroger sur l’usage de ces autos par les conducteurs, et surtout à étudier les habitudes de recharge des possesseurs. En effet, on entend souvent parler de bornes de recharge rapides, dont le relativement faible nombre est vu comme un frein au développement de la voiture électrique. Pourtant, à en croire le sondage réalisé en partenariat avec l’institut BVA, ce paramètre est en réalité bien moins important qu’on le pense. En effet, 90 % des sondés affirment recharger leur véhicule à la maison, dont 58 % d’entre eux sur une prise classique, alors que 35 % sont équipés d’une Wallbox rendant la charge plus rapide. Une volonté qui s’explique par le coût assez élevé de l’installation de ce système, pas toujours possible en copropriété et notamment dans les immeubles. 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, 70 % des participants au sondage affirment ne jamais utiliser de bornes rapides, à l’image de ce que l’on peut trouver sur les autoroutes, avec Ionity notamment. Comme l’affirme le rapport « sur les 30 % utilisant parfois les bornes, 67 % le font sur les parkings de supermarché », tandis que seulement 10 % des possesseurs de voitures électriques la rechargent sur leur lieu de travail. Fait plutôt étonnant, 42% des sondés ne connaissent pas la puissance de leur borne de recharge, voire pire, puisque 60 % ne connaissent pas la puissance de charge que peut encaisser leur véhicule. Un vrai déficit d’information qui peut également être un frein à l’achat d’un véhicule électrique, et qui prouve qu’il y a encore du chemin à faire pour rendre ce mode de transport plus familier. A noter que contrairement à ce que l’on pourrait penser, 64 % des usagers ne rechargent leur voiture qu’une à deux fois par semaine. 

Un faible kilométrage journalier

Par ailleurs, l’étude d’Enedis s’est également penchée sur le kilométrage des usagers de voitures électriques. Alors que beaucoup s’inquiètent de la trop faible autonomie des véhicules actuels, qui dépassent pour la plupart les 200 km, cette crainte n’est finalement pas si fondée. En effet, les Français ne parcourent en moyenne que 43 km par jour, notamment pour se rendre sur leur lieu de travail, alors de 55 % des sondés possèdent un véhicule pouvant faire plus de 250 km. Plus étonnant encore, les possesseurs de voitures thermiques roulent même encore plus que ceux ayant un véhicule thermique, puisque la moyenne journalière globale, toutes motorisations confondues est de 29 km. 

Si beaucoup craignent la hausse du montant de leur facture d’électricité, le rapport d’Enedis devrait vous rassurer. En effet, pour 87 % des sondés, leur abonnement n’a pas augmenté, alors que seulement 37 % des participants ont recours à un système de pilotage de charge, tandis que la plupart se contentent de l’interface du véhicule, ou de l’application liée. A noter que 42 % de ceux qui rechargent leur véhicule à la maison le font entre minuit et 7 heures du matin, alors que la majorité des répondants se dit prête à décaler la recharge de leur véhicule afin d’éviter les pics de consommation.

A lire également sur Auto-Moto.com :

Renault prépare un petit SUV électrique pour l’an prochain

Bonus 2020 : les voitures électriques les moins chères

Voiture électrique : comment ça marche ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page