Auto-Moto

disponible à la commande le 20 juillet

La véritable carrière commerciale de la première Volkswagen de grande série exclusivement conçue pour fonctionner à l’électricité débute enfin. A partir de ce 20 juillet 2020, il sera possible de commander une ID.3 qui ne fasse pas nécessairement partie des 30 000 premiers exemplaires déclinés dans une série spéciale 1ST.

Le constructeur germanique annonce l’apparition de sept finitions, la disponibilité et la configuration de chacune devant encore être confirmées pour le marché français. Les tarifs communiqués sont aussi ceux correspondant au catalogue allemand.

Les six premiers niveaux se basent sur la motorisation ProPerformance, associant une machine synchrone à aimants permanents de 150 kW (soit 204 ch) à une batterie de 58 kWh, pour une autonomie d’au maximum 420 km selon un cyle WLTP relativement réaliste.

Rappelons au passage que les 310 Nm du moteur électrique permettrait à cette propulsion, basée sur la plate-forme modulaire MEB du groupe, de passer de 0 à 100 km/h en un peu plus de 7”.

La finition de base Life est annoncée à moins de 38 000 € outre-Rhin, l’ID.3 embarquant d’emblée la navigation, le chargeur de téléphone par induction, le régulateur de vitesse adaptatif, les sièges et le volant chauffants.

A moins de 41 000 €, la version Style y ajoute notamment les phares à diodes matriciels, les feux arrière à défilement et le toit panoramique.

Une offre Business est également au programme, avec une dotation comprenant alors la caméra de recul et l’accès mains-libres.

La finition Familiy, affichée à un peu plus de 43 000 € en Allemagne, reste proche de la Style et complète son équipement de la climatisation automatique bi-zone, entre autres.

La Tech, annoncée à près de 45 000 €, met l’accent sur les assistances avec la conduite semi-autonome, la surveillance d’angle mort, mais aussi la vision tête haute capable d’afficher certaines indications en réalité augmentée.

Resteraient à la finition Max, les sièges massants, la direction à démultiplication variable et l’amortissement piloté.

La septième niveau baptisé Tour s’assortit lui, de la variante à 4 places ProS, dotée d’une plus grosse batterie de 77 kWh promettant une autonomie de 550 km et équipée d’un chargeur de 125 kW en courant continu pour abréger le “plein”.

La filiale française de la marque ne devrait pas tarder à préciser ou éventuellement amender cette construction de gamme. Les premiers clients à passer commande ce mois-ci sont en tout cas sensés pouvoir prendre possession de leur ID.3 dès le mois d’octobre grâce à la montée en cadence de l’usine de Zwickau.

D’autres nouveautés sur auto-moto.com :

BMW M3 et M4 2020 : l’embarras du choix

Nouveautés moto- BMW R 18 : c’est l’Amérique à Munich

Aston Martin, prêt à reprendre l’effort de guerre


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer