Sports

Hamilton retrouve la pole, Ocon et Gasly placés

Deuxième week-end de la saison en Autriche et deuxième pole pour Mercedes, cette fois signée Hamilton. Verstappen, Sainz et Bottas suivent. Ocon s’offre lui une belle 5e place sur la grille.

Officiellement, il s’agit là d’une première puisque l’appellation de Grand Prix de Styrie est inédite. Dans les faits, le circuit de Spielberg, théâtre du GP d’Autriche, a offert sa séance de qualifications à Lewis Hamilton pour la troisième fois de sa récente histoire, après 2015 et 2016. Le week-end dernier, Valtteri Bottas, déjà sur Mercedes, avait eu le dernier mot dans l’exercice ; cette fois, le sextuple champion du monde n’a pas eu de rival dans des conditions dantesques.

La pluie, qui a eu raison de la troisième session d’essais libres dans la matinée, n’a pas empêché les bolides de s’élancer face au chrono ce samedi, avec à la fête au-delà du maestro britannique le Néerlandais Max Verstappen, satisfait de sa séance après coup, et l’Espagnol Carlos Sainz, beau troisième sur McLaren quand son coéquipier Lando Norris, sixième, a également répondu présent. Qualifs probantes par ailleurs pour les Normands Esteban Ocon et Pierre Gasly, respectivement cinquième et septième sur la grille.

Retour au sec dimanche

« Ce sont de bonnes qualifications, la voiture s’est montrée saine sur toutes les sessions, il n’y a que du positif, se félicite Ocon sur Canal+.  Ça fait du bien de retrouver la Q3 avec de telles sensations. On aurait pu faire encore mieux je pense, troisième ou quatrième peut-être mais c’est top ! » Hamilton lui non plus ne boude pas son plaisir : « Lors du dernier tour, j’étais vraiment à la limite, c’était très compliqué, on n’y voyait pas grand-chose mais j’adore ce genre de conditions ! »

Dimanche en course, les monoplaces devraient être de retour au sec, ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les Mercedes qui avaient incontestablement l’avantage ce samedi sur piste détrempée dans les appuis aérodynamiques. En revanche, les Ferrari ne s’en porteront pas plus mal. Miraculeux deuxième la semaine passée lors de la première manche autrichienne, Charles Leclerc a échoué ce jour aux portes de la Q1, en 11e position. Sebastian Vettel a fait à peine mieux : dixième.

Lire aussi:


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer