Sports

Gasquet domine et chambre Paire

Déjà qualifié et assuré de terminer 2e de la phase régulière, Richard Gasquet jouait sans pression face à un Benoît Paire déjà éliminé. Dans une ambiance bon enfant, les deux amis ont offert un beau spectacle. Avec la raquette en main, mais aussi micro à la bouche en fin de quart temps.

« Je suis content de jouer contre Benoît, c’est un très bon ami. » L’avantage de jouer contre un proche, c’est qu’on connaît tout de lui. Y compris ses points faibles. Dès le début du duel, Richard Gasquet a fait travailler Benoît Paire sur son coup droit. Tactique payante. Parfois friable de ce côté, le Français à la barbe fournie a enchaîné les fautes grossières. Solide du fond, fulgurant en revers, « Richie » en a profité pour empocher tranquillement le premier quart-temps. 19-9. Puis, dans le deuxième round, « The Rebel » a su déjouer la tactique adverse. Après un coud-à-coude tout au long de la manche, à 14-12 en sa faveur il est parvenu à se détacher définitivement grâce à… deux retours gagnants de coup droit ! « C’est la première fois de ma vie que je fais ça », a-t-il commenté à la fin du quart d’heure gagné 17-13.

« Avec les filles, c’est le meilleur »

Si la majeure partie du troisième round, remporté 18-13 par Gasquet, a été perturbée par un problème de retransmission, l’échange verbal bon enfant à la fin de celui-ci nous a consolé. En contrôle dans le match, « The Virtuoso » s’est avoué vaincu par « The Rebel » dans un autre domaine : « Avec les filles, c’est (Benoît Paire) le meilleur ! Il ne rate jamais. C’est mon maître. Je suis un enfant comparé à lui. » Mais sur le court, Gasquet n’a pas manqué l’occasion de « conclure », comme dirait Jean-Claude Dus. Se détachant petit à petit, le natif de Béziers a bouclé l’ultime manche  19-10. Avec cette victoire, il affiche un bilan de 7 victoires pour 2 défaites et une 2e place au classement de la phase régulière. Dimanche, en demi-finale, il sera opposé à Matteo Berrettini. Lors de leur affrontement en poule, l’Italien s’était imposé 4 quart-temps à 0. Benoît Paire, lui, termine lanterne rouge.

Lire aussi:
UTS : Tsitsipas imprenable pour Goffin
UTS : Paire dans tous ses états (vidéo)
UTS: Gasquet au rendez-vous des demies

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/12

    Patrick Mouratoglou

    Le Français, coach de Serena Williams, est au coeur de ce nouveau projet.

  • 2/12

    Felix Auger-Aliassime – 20e mondial

    Le Canadien avait donné son accord, mais une blessure l’a contraint à déclarer forfait.

  • 3/12

    Dustin Brown – 246e mondial

    L’Allemand est capable de prendre feu sur le court, à n’importe quel moment, et de sortir des coups géniaux.

  • 4/12

    Richard Gasquet – 50e mondial

    De l’avis de tous, son palmarès n’est pas à la hauteur de son talent brut. De nouvelles conditions de jeu lui permettront-elles de briller ?

  • 5/12

    Stefanos Tsitsipas – 6e mondial

    Le Grec figure parmi les successeurs attendus des Nadal, Djokovic et autre Federer.

  • 6/12

    Matteo Berrettini – 8e mondial

    Parmi ses atouts principaux, l’Italien présente une puissance de frappe étonnante.

  • 7/12

    Dominic Thiem – 3e mondial

    L’Autrichien de 26 ans n’a pas encore décroché un Grand Chelem, mais à n’en pas douter, ce n’est plus qu’une question de temps.

  • 8/12

    Elliot Benchetrit – 208e mondial

    Le jeune Français (21 ans) remplacera Dominic Thiem sur le premier week-end de compétition.

  • 9/12

    Feliciano Lopez – 56e mondial

    L’Espagnol a débuté sa carrière au siècle dernier, et a su profiter du forfait de Félix Auger-Aliassime.

  • 10/12

    David Goffin – 10e mondial

    Le Belge est un marathonien des terrains. Sera-t-il à l’aise sur des formats plus courts ?

  • 11/12

    Benoît Paire – 22e mondial

    Son caractère tempétueux pourrait enfin lui profiter au travers d’une liberté d’expression plus étendue sur l’UTS1.

  • 12/12

    Lucas Pouille – 58e mondial

    Habituellement peu démonstratif, le Tricolore se lâchera-t-il un peu plus ?





Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page