Sports

Villas-Boas, les raisons d’une volte-face

Alors qu’on croyait son départ acquis après celui d’Andoni Zubizarreta, André Villas-Boas a finalement choisi de rester à l’Olympique de Marseille. Ses joueurs n’y sont pas pour rien.

L’Olympique de Marseille a beau être privé de compétition depuis mi-mars, le club phocéen n’en a pas moins vécu des heures agitées ces dernières semaines. Et ce avant même la tentative de rachat lancée par Mourad Boudjellal et Mohamed Ayachi Ajroudi. Mi-mai, l’OM a en effet annoncé le départ de son directeur sportif, Andoni Zubizarreta. Un départ qui devait entraîner celui d’André Villas-Boas, l’entraîneur du club phocéen ayant à plusieurs reprises lié son avenir à celui du Basque.

Particulièrement remonté contre ses dirigeants, Jacques-Henri Eyraud en tête, le technicien portugais a bel et bien songé à partir. Ne souhaitant pas agir sous le coup de la colère, l’ancien coach des Blues s’est néanmoins accordé quelques jours de réflexion qui l’ont fait changer d’avis. Notamment en raison de la solidarité affichée par ses joueurs au cœur de la tempête. « Ces moments ont été très difficiles pour moi, c’est très dur de revenir sur ma parole alors que je m’étais exposé publiquement. Tu perds un peu la face. Les joueurs, et seulement les joueurs, ont été la clé pour me faire changer d’avis », a-t-il ainsi expliqué dans un entretien accordé à L’Equipe.

Ils ont fait en sorte que je change d’avis

« C’est d’ailleurs la première chose que j’ai voulu faire le jour de la reprise, leur rendre hommage. J’ai fait une petite réunion à la Commanderie, après les tests Covid, et je leur ai dit merci, a-t-il poursuivi. J’ai eu beaucoup d’entre eux au téléphone, pendant des jours d’incertitude par rapport à mon futur à l’OM, et ils ont fait en sorte que je change d’avis. Parfois, une personne peut changer d’avis. J’espère qu’à la fin de la saison on dira que c’était une bonne chose. On a bien travaillé cette année, on mérite la deuxième place, et je suis heureux d’avoir reçu tous ces appels qui, petit à petit, m’ont aidé à changer mon opinion. »

Déterminant dans sa réflexion, le vestiaire olympien n’a toutefois pas été le seul à militer pour qu’il reste. Le coup de fil passé par Frank McCourt, avec lequel il ne s’était encore jamais entretenu directement depuis son arrivée au club, a également été précieux. Car AVB a été rassuré sur les intentions de l’homme d’affaires américain malgré un contexte difficile et les pertes abyssales avec lesquelles l’OM doit composer. «Pendant ce moment d’incertitudes, pour la première fois, j’ai parlé directement au téléphone à Frank McCourt. Cela n’était pas arrivé de la saison, il a d’autres choses à penser. On a une ligne directe qui n’était pas là avant, parce qu’on avait une direction sportive qui fonctionnait bien. Il m’a dit quelque chose de marquant : il voudrait continuer à faire des investissements pour l’OM mais il est mis en difficulté par le fair-play financier», a-t-il affirmé, ajoutant : « J’ai senti qu’il était sincère, qu’il voulait continuer à investir mais que juridiquement il ne peut pas. » De quoi le rassurer alors que se profile la Ligue des champions.

Lire aussi:
Vente de l’OM : Une avancée déterminante !
L’OM risque très gros
Vente de l’OM : Il n’y a pas pire que l’Arabie Saoudite…

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/19

    Exit Eyraud

    L’actuel président est poussé dehors, et Boudjellal décide de frapper fort sur chaque ligne.

  • 2/19

    Ousmane Dembélé

    L’attaquant français est toujours jeune, le Barça ne veut plus de lui, l’OM peut le récupérer contre 80 M€.

  • 3/19

    Paul Pogba

    Alors qu’on croyait son départ acquis après celui d’Andoni Zubizarreta, André Villas-Boas a finalement choisi de rester à l’Olympique de Marseille. Ses joueurs n’y sont pas pour rien. L’Olympique de Marseille a beau être privé de compétition depuis mi-mars, le club phocéen n’en a pas moins vécu des heures agitées ces dernières semaines. Et ce […]

  • 4/19

    Ibrahima Konaté

    Après avoir déboursé 160 M€ pour Pogba et Dembélé, l’OM termine par le défenseur central de Leipzig, transférable pour environ 40 M€.

  • 5/19

    Un autre projet selon Villas-Boas

    L’entraîneur portugais pourrait être tenté de profiter de certains coups à faire sur le marché.

  • 6/19

    Thiago Alcantara

    Le métronome du Bayern Munich ne sera vraisemblablement pas retenu, et pourrait coûter moins de 50 M€.

  • 7/19

    Antonio Rüdiger

    Le défenseur central de Chelsea devrait être disponible pour 40 M€ environ.

  • 8/19

    Alvaro Morata

    Un attaquant solide, régulier et expérimenté à moins de 40 M€, ça ne se rate pas.

  • 9/19

    Samuel Umtiti

    Indésirable au FC Barcelone, l’ancien Lyonnais pourrait retrouver la Ligue 1 pour un peu plus de 30 M€.

  • 10/19

    Allan

    Annoncé un peu partout en Europe ces deux dernières années, il n’a pas bougé, sa cote a chuté, donc pour un peu plus de 30 M€, l’OM termine ce mercato.

  • 11/19

    La carte jeune selon Boudjellal

    Le nouveau président pourrait aussi vouloir investir les 200 M€ disponibles sur des talents prometteurs.

  • 12/19

    Exequiel Palacios

    L’Argentin pourrait débarquer contre 25 millions d’euros.

  • 13/19

    Jules Koundé

    A moins de 25 M€, l’ancien Bordelais est lâché par le FC Séville.

  • 14/19

    David Neres

    L’attaquant de l’Ajax Amsterdam devient Olympien contre un peu plus de 35 M€.

  • 15/19

    Wilfred Ndidi

    Le taulier de Leicester City s’engage pour moins de 40 M€.

  • 16/19

    Jérémie Boga

    L’ancien espoir du foot français devrait coûter un peu plus de 15 M€.

  • 17/19

    Thomas Lemar

    L’Atlético n’en veut plus, et pour 25 M€, l’affaire est entendue.

  • 18/19

    Mike Maignan

    C’est l’avenir des Bleus, le Losc le lâchera contre 20 M€.

  • 19/19

    Youcef Atal

    La flèche algérienne du couloir droit quitte Nice contre 20 M€, et l’OM boucle ainsi l’arrivée de sa huitième recrue.



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer