Sports

Manchester United, une perf historique

Les Red Devils ont surclassé Aston Villa ce jeudi dans le cadre de la 34e journée de championnat (0-3). Une quatrième victoire d’affilée par trois buts d’écart pour un enchaînement inédit dans l’histoire de la Premier League.

Le « restart » a eu du bon pour Manchester United. Après une rentrée timide contre Tottenham, mi-juin (1-1), les Mancuniens ont cartonné contre Sheffield United (3-0), Brighton (0-3) et Bournemouth (5-2). Trois succès nets qui en ont appelé un autre, conclu ce jeudi pour le compte de la 34e levée de Premier League aux dépens d’Aston Villa (0-3). Or, jamais une formation de l’élite anglaise n’avait enchaîné quatre victoires par trois buts d’écart depuis l’avènement de la PL en 1992 !

Face à un club de Birmingham en fâcheuse posture (19e à quatre longueurs de la ligne de flottaison), les Red Devils ont pris les devants peu avant la demi-heure de jeu, sur un penalty converti par Bruno Fernandes (0-1, 27e). Déjà buteur lors des deux journées précédentes, Greenwood a ensuite doublé la mise dans le temps additionnel de la première période, d’une frappe limpide consécutive à un décalage de Martial (0-2, 45e+5). Puis Pogba s’est chargé de clore la marque, lui aussi d’un tir lointain (0-3, 58e). Son tout premier but cette saison.

La C1 en ligne de mire

C’est bien simple, Manchester United ne perd plus. Plus depuis 17 matches toutes compétitions confondues. Plus depuis le 22 janvier dernier et la visite à Old Trafford de… Burnley. Alors au classement, forcément, ça change tout. Voilà les hommes de Solskjaer revenus aux portes du Top 4 qualificatif pour la C1, à un point de Leicester, deux de Chelsea. En attendant le verdict imminent du Tribunal arbitral du sport quant au sort européen de Manchester City (exclusion des compétitions continentales pour deux ans validée ou non), MU est donc bien parti pour obtenir sur le terrain son ticket pour la prochaine édition de la Ligue des champions. Dans cette perspective, le 38e et dernier acte du championnat sur la pelouse des Foxes s’annonce palpitant.

Lire aussi:
Retournement de situation pour Pogba
Dembélé visé par un cador de Premier League
Zidane démonte les fake news sur Hazard

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/20

    Montpellier

    10 penaltys tirés – 50% de réussite

  • 2/20

    11 JULIO TAVARES (DIJ) – PENALTY – BUT

    10 penaltys tirés – 90% de réussite

  • 3/20

    Amiens

    12 penaltys tirés – 66,7% de réussite

  • 4/20

    Reims

    13 penaltys tirés – 92,3% de réussite

  • 5/20

    Bordeaux

    14 penaltys tirés -78,6% de réussite

  • 6/20

    Nantes

    15 penaltys tirés – 80% de réussite

  • 7/20

    Angers

    15 penaltys tirés – 66,7% de réussite

  • 8/20

    Nîmes

    16 penaltys tirés – 68,8% de réussite

  • 9/20

    Monaco

    17 penaltys tirés – 88,2% de réussite

  • 10/20

    Strasbourg

    18 penaltys tirés – 83,3% de réussite

  • 11/20

    Brest

    18 penaltys tirés – 66,7% de réussite

  • 12/20

    Metz

    20 penaltys tirés – 85% de réussite

  • 13/20

    Marseille

    19 penaltys tirés – 68,4% de réussite

  • 14/20

    Saint-Etienne

    21 penaltys tirés – 81% de réussite

  • 15/20

    Lille

    23 penaltys tirés – 78,3% de réussite

  • 16/20

    Lyon

    23 penaltys tirés – 69,6% de réussite

  • 17/20

    Rennes

    23 penaltys tirés – 69,6% de réussite

  • 18/20

    Nice

    24 penaltys tirés – 75% de réussite

  • 19/20

    Toulouse

    28 penaltys tirés – 67,9% de réussite

  • 20/20

    Penalty – Neymar Jr (PSG)

    29 penaltys tirés – 79,3% de réussite



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer