Sports

Le gros couac de la Lazio

La Lazio de Rome a peut-être définitivement dit adieu au titre de champion d’Italie…

Comment peut-on légitimement prétendre à la couronne nationale lorsqu’on perd trois des cinq rencontres disputées depuis la reprise de la compétition ? L’ambitieuse Lazio de Rome présente pourtant bien ce bilan, mardi soir, après une nouvelle défaite, cette fois concédée à Lecce (2-1), en match décalé de la 31e journée de Serie A. Les Biancocelesti, qui avaient été balayés à domicile par l’AC Milan (0-3) il y a seulement trois jours, ont donc de nouveau mordu la poussière.

Bientôt 10 points de retard ?

Pourtant, le club de la capitale avait réussi à prendre rapidement l’avantage, grâce à Felipe Caicedo (5e), mais ses adversaires, qui luttent difficilement pour leur maintien parmi l’élite transalpine, ont su recoller, puis prendre l’ascendant, le tout en ratant de surcroît une opportunité supplémentaire sur penalty. Et voilà la Lazio, certes assurée de rester deuxième, désormais sous la menace d’un succès de la Juventus à San Siro en soirée (21h45), contre les Rossoneri. En cas de victoire, la Vieille Dame compterait donc dix points d’avance au classement, à huit rencontres de la fin.

Lire aussi :

La 31e journée de Serie A
Le classement
Balotelli victime d’une fake news

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/10

    50 – Samuel Eto’o

    Samuel Eto’o a presque tout gagné. Formé au Real, il a surtout brillé à Barcelone. Le Camerounais a remporté la Ligue des champions ou encore la CAN.

  • 2/10

    49 – Frank Rijkaard

    Le milieu de terrain néerlandais a marqué la fin des années 80 avec l’AC Milan ou la sélection des Pays-Bas. Avec les Gullit et Van Basten, il imposait une puissance de feu.

  • 3/10

    48 – Lilian Thuram

    Bien entendu, la trace laissée par Lilian Thuram dépasse largement le cadre de cette demi-finale de Coupe du monde en 98. Mais elle est indissociable de son parcours dans l’axe et surtout en tant que latéral.

  • 4/10

    47 – Rivaldo

    Ballon d’or en 1999, Rivaldo a marqué son temps lors de son passage à Barcelone. Il a également remporté la Ligue des champions avec l’AC Milan et la Coupe du monde avec le Brésil en 2002.

  • 5/10

    46 – Paul Breitner

    Le milieu de terrain allemand est l’un des premiers à avoir découvert l’Europe via le football. Passé du Bayern au Real Madrid en 1974, il reviendra ensuite en Bavière pour former un duo avec Rummenigge.

  • 6/10

    45 – Dino Zoff

    Gardien de légende, Dino Zoff a marqué son temps. Capitaine de l’équipe d’Italie championne du monde en 1982 en Espagne,

  • 7/10

    44 – Carlos Alberto

    Considéré comme un des meilleurs défenseurs de tous les temps, Carlos Alberto évoluait dans l’axe ou sur un côté. Capitaine de l’équipe du Brésil championne du monde en 1970, il avait marqué en finale. Il a terminé sa carrière au New York Cosmos.

  • 8/10

    43 – Roberto Carlos

    Véritable star du Real Madrid et de la sélection brésilienne, Roberto Carlos est connu pour ses déboulés sur le flanc gauche et pour sa frappe surpuissante, notamment sur coup franc.

  • 9/10

    42 – Andrea Pirlo

    Génial milieu de terrain, Andrea Pirlo a brillé avec la sélection italienne, la Juventus et surtout l’AC Milan dont il est un des symboles. Vrai relayeur, il avait le don de bonifier le jeu de son équipe.

  • 10/10

    41 – Giuseppe Meazza

    Attaquant vedette et double champion du monde avec l’Italie (une fois en tant que capitaine), il a marqué son temps avec l’Inter Milan dont le stade porte aujourd’hui son nom. Meazza reste dans le top 5 des meilleurs buteurs de la Serie A.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page