Auto-Moto

La Skoda Octavia RS se décline en essence et diesel

Il y a quelques mois, Skoda levait le voile sur la nouvelle génération de son Octavia, rapidement déclinée en version RS, coiffant alors la gamme avec son caractère plus sportif que le reste du catalogue. Pour rappel, cette variante est propulsée par une motorisation hybride rechargeable, forte de 250 chevaux issus de l’alliance d’un bloc thermique de 150 équidés et d’un moteur électrique. Une chaîne de traction qui nous avait relativement peu convaincu sur le papier, alors que le poids de cette déclinaison devrait considérablement entâcher les performances, tout en ayant un impact indéniable sur l’autonomie. Autant dire que nous attentions avec impatience la révélation des versions thermiques, bien plus prometteuses. C’est désormais chose faite, puisque la firme tchèque donne plus de détails sur les deux nouvelles variantes de son Octavia RS, également disponible en essence et en diesel, sans électrification. 

La première variante est propulsée par un bloc quatre cylindres 2,0 litres turbo essence, partagé avec la nouvelle Volkswagen Golf GTI et développant là encore la bagatelle de 245 chevaux pour un couple maximal de 370 Nm. Cette motorisation déjà bien connue est associée au choix à une boîte manuelle ou DSG à sept rapports, envoyant dans tous les cas la puissance vers les roues avant. Plus légère de 175 kg par rapport à l’hybride rechargeable, cette variante affiche logiquement des performances en hausse, avec un 0 à 100 km/h abattu en 6,7 secondes, pour une vitesse de pointe de 250 km/h. De son côté, le 2,0 litres TDI revendique quant à lui 200 chevaux, soit 16 de plus que la précédente génération, alors que seule la boîte DSG7 est ici disponible, tandis que la transmission intégrale est disponible en option. 

Lancement en fin d’année

Esthétiquement, rien ne distingue ces déclinaisons 100 % thermiques de la version hybride rechargeable, puisque toutes conservent leurs attributs stylistiques sportifs. Disponible en berline ou en break, quelle que soit la motorisation, la Skoda Octavia RS se distingue par des boucliers spécifiques à l’avant comme à l’arrière, un petit becquet, ainsi que ses deux sorties d’échappement, entre autres. Des éléments noirs tels que les coques de rétroviseurs et les contours de vitres et de calandre viennent compléter la dotation, de même que des jantes de 19 pouces. A l’intérieur, cette version RS reprend la présentation de l’Octavia standard, avec son écran tactile de 10 pouces, associé à un combiné numérique de 10,25 pouces. La touche de sportivité est ici apportée par l’Alcantara, présent sur la planche de bord. 

Si aucune date précise de lancement n’a encore été annoncée pour ces nouvelles versions thermiques, on sait que celui-ci devrait intervenir d’ici à la fin de l’année. Les tarifs restent également inconnus, alors que la version standard débute quant à elle à partir de 24 940 €.

Découvrez nos derniers articles sur l’actualité de Skoda :

Essai Skoda Octavia TDI 150 ch DSG7 (2020) : tchèque et vaste

Nouvelle Skoda Octavia (2020) : dernières infos avant l’essai

Skoda Octavia Scout : la famille au complet


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page