Sports

Il n’y a pas pire que l’Arabie Saoudite…

La perspective de voir l’Olympique de Marseille être racheté par des investisseurs saoudiens n’est pas sans poser problème.

Omniprésent dans les médias au moment de révéler l’existence d’une offre de rachat de l’Olympique de Marseille, Mourad Boudjellal est en revanche toujours resté vague sur la provenance des fonds du projet qu’il portait. Mohamed Ayachi Ajroudi, qui a fait le tour de table, n’a pas été beaucoup plus disert sur le sujet.

Tout juste a-t-il pris soin d’assurer que l’Olympique de Marseille, si le projet allait au bout, ne passerait pas sous pavillon saoudien. « Le club n’aura pas le drapeau saoudien. Ce n’est pas aussi simple, les médias disent: « Les Saoudiens arrivent et vont se battre contre les Qataris du PSG ». Dans le tour de table, les Saoudiens et les Emiratis ne dépasseront pas la majorité, a-t-il ainsi affirmé à l’AFP. Il y aura des entreprises de tout le bassin méditerranéen sans exclusion.» 

Le Qatar et l’Arabie Saoudite ne sont pas comparables

La présence d’investisseurs saoudiens n’en reste pas moins problématique pour de nombreux analystes. La faute au passif de l’Arabie Saoudite en matière de droits de l’homme et encore plus de droits de la femme ou au meurtre du journaliste Jamal Khashoggi derrière lequel plane l’ombre de Mohamed Ben Salmane, le prince héritier et le vice-Premier ministre d’Arabie saoudite. Interrogé dans les colonnes du Parisien, Nicolas McGeehan, le directeur de l’ONG FairSquare Projects dédiée aux droits humains, a d’ailleurs dressé un tableau très noir de la situation dans le Royaume.

« L’implication du Qatar a évolué graduellement, a été une construction. Au départ, personne n’a vraiment pensé qu’ils pouvaient prendre une telle importance dans le football européen. L’investissement potentiel de l’Arabie saoudite intervient à un moment où les gens s’inquiètent vraiment de son influence et de la manière dont elle va utiliser cette influence. Les données en matière de droits de l’homme de Mohamed Ben Salmane, et particulièrement le meurtre de Jamal Khashoggi, sa brutalité, ont marqué les esprits », a-t-il expliqué, refusant de comparer en la matière l’Arabie Saoudite et le Qatar: « La situation en matière de droits de l’homme est bien pire en Arabie saoudite qu’au Qatar sur beaucoup de volets. En revanche, ce n’est pas nettement pire qu’aux Emirats arabes unis, qui ont eux aussi de très mauvaises références. Enfin… Tous ont de mauvaises références en matière de droits humains, mais dans cet ensemble, l’Arabie saoudite est clairement la pire. C’est l’implication de Mohammed ben Salmane qui doit susciter l’inquiétude particulière. »

Lire aussi:
L’OM risque très gros
Ça s’annonce corsé pour l’OM !

OM, un nouveau joli coup en bonne voie ?

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/20

    Dan-Axel Zagadou au PSG

    Débarqué au PSG à 12 ans, il reste six ans au PSG.

  • 2/20

    Dan-Axel Zagadou

    A l’été 2017, il signe gratuitement au Borussia Dortmund sans n’avoir jamais joué avec l’équipe première du PSG.

  • 3/20

    Kingsley Coman au PSG

    Arrivé au PSG à huit ans, il reste durant dix saisons chez les Rouge et Bleu.

  • 4/20

    Kingsley Coman

    A l’été 2014, il tourne le dos à son club formateur pour s’engager gratuitement avec la Juventus Turin après seulement quatre matches avec l’équipe première parisienne.

  • 5/20

    Moussa Dembélé

    A 16 ans, il quitte le PSG pour rejoindre, gratuitement, Fulham sans n’avoir jamais joué avec l’équipe première parisienne..

  • 6/20

    Moussa Dembélé au PSG

    Arrivé au PSG à huit ans, il reste durant huit saisons chez les Rouge et Bleu.

  • 7/20

    Mike Maiignan au PSG

    Arrivé au PSG à 14 ans, il reste durant six saisons chez les Rouge et Bleu.

  • 8/20

    Mike Maiignan

    A l’été 2015, il signe son premier contrat professionnel avec le Losc sans n’avoir jamais joué avec son club formateur chez les professionnels.

  • 9/20

    James Lea-Siliki au PSG

    Arrivé au PSG à huit ans, il reste durant sept saisons chez les Rouge et Bleu.

  • 10/20

    James Lea-Siliki

    A 15 ans, il quitte le PSG pour poursuivre sa formation à Guingamp.

  • 11/20

    Claudio Gomes

    A l’été 2018, il rejoint gratuitement Manchester City où il signe son premier contrat professionnel.

  • 12/20

    Claudio Gomes au PSG

    Arrivé au PSG à 13 ans, il reste durant cinq saisons chez les Rouge et Bleu.

  • 13/20

    Mamadou Doucouré au PSG

    Arrivé au PSG à 13 ans, il y reste durant cinq saisons.

  • 14/20

    Mamadou Doucouré

    A l’été 2016, il tourne le dos à son club formateur pour signer son premier contrat professionnel avec le Borussia Monchengladbach.

  • 15/20

    Boubakary Soumaré au PSG

    Arrivé au PSG à 12 ans, il reste six saisons dans le club de la capitale.

  • 16/20

    Boubakary Soumaré

    A l’été 2017, il rejoint gratuitement le Losc où il signe son premier contrat professionnel.

  • 17/20

    Fodé Ballo-Touré au PSG

    Arrivé au PSG à neuf ans, il reste durant neuf saisons chez les Rouge et Bleu.

  • 18/20

    Fodé Ballo-Touré

    A l’été 2017, il signe son premier contrat professionnel avec Lille, quittant gratuitement le club de la capitale.

  • 19/20

    Matteo Guendouzi au PSG

    Arrivé au PSG à six ans, il joue durant neuf saisons chez les équipes de jeunes des Rouge et Bleu.

  • 20/20

    Mattéo Guendouzi

    Selon le Daily Mail, Arsenal veut bien laisser partir le milieu des Bleuets mais exigera un joueur en échange.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page