Politiques

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire


La décision est attendue pour ce week-end.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé mercredi 8 juillet à l’AFP qu’il avait démissionné du Conseil régional des Hauts-de-France et qu’il ferait connaître “prochainement” sa décision sur son mandat de maire de Tourcoing, après en avoir discuté avec son équipe municipale.

A-t-il démissionné à la demande du président de la République puisqu’aucune règle ne l’y obligeait ? “Pas du tout. J’ai démissionné parce qu’en tant que ministre de l’Intérieur, mon temps est très pris et je ne peux plus me consacrer à ce mandat”. Gérald Darmanin siégeait au sein de l’instance régionale depuis 2015 aux côtés de Xavier Bertrand, le président de la région dont les ambitions présidentielles sont surveillées de près par Emmanuel Macron.

Interrogé sur le fait de savoir s’il allait également renoncer à son mandat de maire de Tourcoing, Gérald Darmanin a répondu qu’il ferait connaître sa décision “prochainement“, après avoir “réuni ce week-end (son) équipe municipale” et en avoir “discuté avec elle”.

Selon la jurisprudence instaurée par Lionel Jospin en 1997, un ministre ne peut pas diriger un exécutif local. Certes, il s’agit d’une règle non-écrite -qui a souffert des exceptions, à gauche comme à droite (Le Drian, Sarkozy…)- mais l’ancien Premier ministre Edouard Philippe l’avait sanctuarisée en septembre 2019.

Gérald Darmanin avait assuré dans le JDD au lendemain de sa réélection à Tourcoing  que le tandem exécutif l’avait “autorisé, pendant un temps et vu les circonstances exceptionnelles” liées à l’épidémie de Covid-19, à “exercer les deux fonctions” de ministre et de maire. Une période qui est peut-être révolue.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page