Sports

“Neymar n’est venu au PSG que pour l’argent”

Juninho Pernambucano a un avis très tranché sur les problèmes de la société au Brésil. Et au coeur des critiques, le directeur sportif de l’OL cible la mentalité de ses compatriotes en prenant en exemple un Neymar qu’il juge fautif et avide.

Le Brésil va mal. Et l’exemple de la gestion du Covid-19 en est le meilleur exemple selon un Juninho particulièrement remonté face à la situation dans son pays. Il considère en effet que cette situation sanitaire catastrophique ne fait qu’accentuer les maux d’un pays en grande difficulté. Pour lui, depuis l’arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro, les inégalités grandissent et le racisme prime. Juninho estime que les enfants sont élevés avec une mentalité tournée vers la nécessité de toujours gagner plus d’argent.

Et pour mieux illustrer son propos, il explique : « Regardez Neymar. Il n’est venu au PSG que pour l’argent. Le PSG lui a tout donné, tout ce qu’il voulait, et maintenant il veut partir avant la fin de son contrat. Mais c’est l’heure de redonner, de montrer de la gratitude. C’est un échange. Neymar a besoin de tout donner sur le terrain, de montrer une totale implication, de la responsabilité et du leadership. Le problème est que le Brésil a une culture de l’avidité et veut plus d’argent« , a-t-il expliqué dans une longue interview pour The Guardian.

« Neymar est coupable parce qu’il doit se questionner et grandir »

Une attitude qui est donc en total désaccord avec les principes du directeur sportif de l’Olympique Lyonnais. Mais il ne veut pas tout mélanger et quand la question de la culpabilité d’un Neymar qui ne serait finalement que la victime d’un système d’éducation, il rétorque : « C’est simplement ce qu’il a appris. Il faut différencier Neymar en tant que joueur et en tant que personne« .

En ce qui concerne le joueur, en fin connaisseur, « Juni » se montre particulièrement élogieux. Mais pour ce qui est de la personne, ce n’est pas la même histoire… « En tant que joueur, il fait partie des 3 meilleurs, au niveau de Cristiano Ronaldo et Leo Messi. Il est rapide, fort, il peut marquer, faire des passes décisives comme un numéro 10. Mais en tant que personne, je pense qu’il est coupable parce qu’il doit se questionner et grandir. Pour l’heure, il ne fait que ce que la vie lui a appris« , ajoute-t-il. Des critiques féroces de la part d’un homme aux convictions profondes, capable de se brouiller avec une très grande majorité de sa famille et de ses amis au sujet de la politique menée par le président du Brésil.

Lire aussi : 

La confession de Bartomeu sur Neymar
PSG, Leonardo prépare un gros coup
Coupet flingue l’OL et Aulas


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page