Auto-Moto

Mazda RX-10 Vision Longtail : une hypercar à moteurs rotatifs


S’il y a bien un constructeur dont le style est particulièrement réussi ces dernières années, c’est sans aucun doute Mazda. La marque accumule en effet les succès et les prix, dont le plus récent est celui de « La plus belle voiture du monde » 2020 avec sa Mazda 3, également finaliste du concours de « La plus belle voiture de l’année » au Festival Automobile International. Il faut dire que les designers de la firme d’Hiroshima savent comment faire pour créer des lignes élégantes et très sensuelles, qui font rêver nombre d’artistes. Parmi eux, nous pouvons en effet citer Maximilian Schneider, designer extérieur actuellement en poste chez Mitsubishi, mais qui n’hésite pas à imaginer des modèles pour d’autres marques sur son temps libre. Et cette fois-ci, c’est donc à Mazda qu’il s’attaque, en concevant un superbe concept de sportive, baptisé RX-10 Vision Longtail.

Nous découvrons donc une étude de style dont les traits reprennent tous les codes esthétiques de la marque, avec des lignes arrondies, très latines. Toutefois, ce concept ne puise pas son inspiration dans les modèles de série de Mazda, mais bien dans le sport automobile, puisque le designer affirme que cette RX-10 Vision Longtail reprend les proportions des sportives du groupe C des compétitions d’endurance des années 1980. Il affirme en effet à nos confrères de Motor1 «pour équilibrer l’ensemble et hériter du design Kodo, j’ai gardé des lignes simples et en trois-dimensions, sans trop en rajouter comme un kit aérodynamique trop lourd ou des grands spoilers ». Défi réussi !

Taillée pour Le Mans

Maximilian Schneider imagine cette Mazda RX-10 Vision Longtail comme une sportive destinée à courir lors des 24 Heures du Mans, et lui a donc offert une motorisation à la hauteur de ses ambitions. L’hypercar embarque donc trois moteurs rotatifs Wankel installés en position centrale arrière, revendiquant quelque 780 chevaux. Mais ce n’est pas tout, car deux moteurs électriques viennent compléter l’ensemble, développant quant eux 125 chevaux chacun, soit une puissance totale de 1 030 équidés répartis entre les quatre roues. Une belle fiche technique qui permet à la supercar de réaliser l’exercice du 0 à 100 km/h en seulement 2,5 secondes, pour une vitesse maximale établie quant à elle à 427 km/h. Reste désormais à savoir si Mazda pourrait s’inspirer de cette superbe étude de style pour créer une sportive destinée à l’endurance, alors que son palmarès dans cette discipline est plutôt glorieux.

Découvrez nos derniers articles sur l’actualité de Mazda :

Essai Mazda MX-30 électrique

Essai Mazda 2 : injustement méconnue

Mazda MX-5 « 3 » occasion : notre avis, à partir de 9 000 Euros




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page