Politiques

les passations de pouvoirs se poursuivent, Gérald Darmanin et Marlène Schiappa sont arrivés place Beauvau

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #REMANIEMENT

11h10 : “Au moment de quitter ce ministère, j’ai une immense reconnaissance pour le président de la République, Emmanuel Macron. Je le remercie pour sa confiance et je veux lui dire mon fidèle soutien.”

Christophe Castaner quitte le ministère de l’Intérieur et ce proche du chef de l’Etat le remercie de façon solennelle.

11h06 : “J’ai parlé avec franchise de déontologie, d’exigence, je ne le regrette pas”, poursuit Christophe Castaner.

11h08 : La passation de pouvoirs entre Christophe Castaner et Gérald Darmanin débute. Le ministère de l’Intérieur est “le cœur de l’Etat”, déclare Christophe Castaner. “Je quitte ce ministère fier, fier de ses femmes et ses hommes”, dit-il. Vous pouvez regarder la cérémonie en direct par ici.

11h00 : Une séance de questions au gouvernement doit avoir lieu demain à 11 heures, indique l’Assemblée nationale au service politique de France Télévisions.

11h04 : A la Chancellerie, tout est prêt pour la passation de pouvoirs la plus attendue de ce remaniement, entre Nicole Belloubet et Eric Dupond-Moretti.

11h04 : Didier Guillaume, qui doit quitter le ministère de l’Agriculture, ne cache pas sa déception. “Si on m’avait dit il y a quarante-huit heures que je serais ici aujourd’hui pour cette passation de pouvoirs, je ne l’aurais pas cru, mais la vie politique est rude”, déclare-t-il.

10h45 : Barbara Pompili, la nouvelle ministre de la Transition écologique, estime que “l’écologie doit devenir l’affaire de tous les membres du gouvernement (…) mon rôle sera d’y contribuer et vous pourrez compter sur ma contribution active”. “Je sais que je ne serai pas la seule ministre écologiste autour de la table du Conseil des ministres”, déclare-t-elle, faisant référence à Elisabeth Borne, qui quitte l’hôtel de Roquelaure pour devenir ministre du Travail.

10h42 : Des militantes féministes manifestent aux abords du ministère de l’Intérieur pour protester contre la nomination de Gérald Darmanin. “Darmanin violeur, Etat complice”, scandent-elles.

10h43 : Marlène Schiappa et Gérald Darmanin sont arrivés au ministère de l’Intérieur, place Beauvau, pour la passation de pouvoirs avec Christophe Castaner et Laurent Nunez.

Image

10h32 : La passation de pouvoir au ministère des Outre-Mer entre Sébastien Lecornu et Annick Girardin doit avoir lieu d’ici peu, rapporte La 1ère.

10h30 : Pour regarder en direct la passation entre Elisabeth Borne et Barbara Pompili au ministère de l’Ecologie, c’est par ici.

10h23 : Le préfet de police Didier Lallement vient d’arriver au ministère de l’Intérieur pour la passation entre Christophe Castaner et Gérald Darmanin.

10h09 : La passation de pouvoirs a également lieu en ce moment au ministère de l’Agriculture entre Didier Guillaume et Julien Denormandie, avec une accolade à l’arrivée de ce dernier.

10h09 : La passation de pouvoirs va débuter au ministère de l’Ecologie. Barbara Pompili va prendre le relais d’Elisabeth Borne, qui est devenue ministre du Travail.

09h57 : La passation de pouvoirs au ministère de la Justice, place Vendôme, entre Nicole Belloubet et Eric Dupond-Moretti doit avoir lieu vers 11h30.

09h57 : Un important dispositif de sécurité est déployé aux alentours du ministère de l’Intérieur pour la passation de pouvoirs entre Christophe Castaner et Gérald Darmanin, prévue à 10h30. Un journaliste du Figaro, qui se trouve sur place, partage une photo.

09h45 : La passation de pouvoirs entre Christophe Castaner et Gérald Darmanin, au ministère de l’Intérieur, est attendue vers 10h30.

09h46 : “Avec vous, je sais les finances de notre pays entre de bonnes mains !, déclare Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, lors de la passation de pouvoirs à Bercy. L’ancien ministre de l’Action et des Comptes publics passe le relais à Olivier Dussopt, qui devient ministre délégué aux Comptes publics, alors que Bruno Le Maire reste ministre de l’Economie. Ce dernier devient en plus “ministre de la relance”.

09h30 : Reconduire Jean-Michel Blanquer au poste de ministre de l’Education nationale est “la confirmation que, vraisemblablement, le président de la République a bien peu d’estime pour les personnels de l’Éducation nationale, estime auprès de franceinfo Sophie Vénétitay, secrétaire générale adjointe du Snes-FSU, premier syndicat du secondaire.

10h00 : Il est 9 heures, voici les principaux titres :

• Les premiers résultats du baccalauréat sont désormais disponibles sur franceinfo.fr. Suivez la situation dans notre direct.

• Roselyne Bachelot à la Culture, Eric Dupond-Moretti à la Justice… ce sont les principales surprises du remaniement gouvernemental annoncé hier soir.

• Le premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement doit avoir lieu aujourd’hui à 15 heures. Il ne sera pas au complet puisque d’autres nominations, au niveau des secrétaires d’Etat, sont encore attendues dans les prochains jours. Suivez la situation dans notre direct.

• Melbourne, la deuxième ville d’Australie, est à nouveau confinée après de nouvelles contaminations. Ce confinement devrait durer au moins six semaines.

08h56 : Sa plainte dans l’affaire des écoutes, ses saillies contre le Parquet national financier, la mise en cause des policiers dans l’affaire Théo, ses prises de bec avec Jean-Luc Mélenchon ou encore sa défense du fondateur de WikiLeaks Julian Assange sont autant de dossiers brûlants susceptibles de rejaillir à tout moment sur le nouveau ministre de la Justice. Les précisions dans notre article.

08h54 : Devenu ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti pourrait voir certains de ses combats judiciaires polluer son action et sa communication. Nous les résumons dans cet article.


(MAXPPP)

08h52 : La nouvelle équipe gouvernementale ne convainc pas Les Républicains. “Je crains que tout cela ressemble à une farce dont les Français seraient les dindons”, lance Guillaume Peltier, vice-président des Républicains, au micro de franceinfo.

08h24 : “On attendait un effet blast, on a surtout un effet pschitt !”, commente Damien Abad, le chef de file des députés Les Républicains, ce matin, sur Sud Radio. “Un peu de droite, un peu de gauche, c’est confus. Ce nouveau casting crée davantage de confusion que de clarté”, estime-t-il.

08h15 : Pour Laurence Rossignol, les nominations de Gérald Darmanin à l’Intérieur et d’Eric Dupond-Moretti à la Justice sont “une formidable claque qu’Emmanuel Macron lance au visage de toutes celles et ceux qui se sont mobilisés contre les violences sexuelles et sexistes”. La présidente de l’Assemblée des Femmes rappelle sur franceinfo que Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, est visé par une plainte pour viol, et qu’Eric Dupond-Moretti n’a jamais caché son aversion pour tout ce qui est le mouvement MeToo, la loi sur le harcèlement de rue.

08h04 : #RETRAITES “La réforme des retraites, personne n’en veut, répète au micro de France Inter Yves Veyrier, leader de Force ouvrière, alors que Jean Castex veut remettre rapidement le sujet sur la table.

08h04 : Les choses sont claires, c’est une équipe gouvernementale qui est une équipe de campagne”, estime sur France 2 Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres (Génération Ecologie), ancienne ministre de l’Ecologie de François Hollande. “C’est un dispositif qui est orienté, tout entier, vers la préparation de la prochaine élection présidentielle”, insiste-t-elle.

07h54 : La nouvelle équipe gouvernementale placée sous l’autorité du Premier ministre Jean Castex a été dévoilée hier. Elle compte pour l’instant 31 personnalités (17 femmes et 14 hommes). Parmi les arrivées les plus notables, Eric Dupond-Moretti est nommé à la Justice et Roselyne Bachelot à la Culture. Christophe Castaner quitte, lui, le gouvernement. Il est remplacé par Gérald Darmanin. Toutes les précisions dans notre article.

(LUDOVIC MARIN / AFP)

07h44 : Eric Dupond-Moretti “n’est pas quelqu’un que je connais comme étant apaisant : il n’est pas connu pour ça”, déclare sur LCI Céline Parisot, présidente de l’Union syndicale des magistrats, premier syndicat de magistrats. “Difficile de dire que la dynamique est positive”, poursuit-elle.

07h36 : “La crise exigeait de profonds changements (…) Et finalement, on a quoi ? Une politique plus que jamais orientée vers la droite et un président qui concentre plus que jamais tous les pouvoirs.”

Le leader du PS a déclaré au Parisien, hier : “Nous entrons dans une crise sociale violente. Il faut totalement changer d’orientation. En finir avec les premiers de cordée pour s’occuper enfin des premiers de corvée.

07h33 : Le premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement doit avoir lieu aujourd’hui à 15 heures. Il ne sera pas au complet puisque d’autres nominations, au niveau des secrétaires d’Etat, sont encore attendues dans les prochains jours. Suivez la situation dans notre direct.

07h33 : Barbara Pompili “a à la fois la technicité et une bonne vision entre les différents acteurs, avec une dimension citoyenne intéressante”, commente la députée LREM Mireille Clapot. “On ne doute pas de ses convictions, maintenant, quelle place va-t-elle réussir à occuper au sein de ce gouvernement-là ?”, se demande sur franceinfo Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France.

07h16 : Qui est Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, chargée d’incarner le virage vert du gouvernement ? Je dresse le portrait de l’ancienne secrétaire d’Etat de François Hollande, qui occupait jusqu’à présent le poste de présidente de la commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire de l’Assemblée.


(MARIE MAGNIN / HANS LUCAS / AFP)

06h56 : D’autres quotidiens sont moins tendres. L’Indépendant et La Provence dénoncent un “effet de manche” d’Emmanuel Macron et Jean Castex. “Deux vedettes et après ?”, s’interroge Midi Libre. “Presque les mêmes…” constate L’Alsace.

06h50 : Le Parisien / Aujourd’hui en France évoque la “surprise du chef”, en mettant en avant le nouveau ministre de la Justice. De son côté, le quotidien La Croix évoque également des “surprises”, tout en soulignant une “continuité” certaine.

06h47 : Survolons maintenant les unes de la presse. Sans surprise, ce matin, elles parlent du remaniement. “Macron cherche son ‘chemin’ à droite”, écrit Le Figaro. “Nouveau casting, même scénario”, titre L’Humanité. “La revenante, la verte et le tonitruant”, s’amuse Libération dans un clin d’œil à Ennio Morricone.

06h28 : La nomination d’Eric Dupond-Moretti à la Justice est un “coup de communication de la part d’Emmanuel Macron”, affirme sur franceinfo Nicolas Bay, eurodéputé affilié au Rassemblement national. “La ligne globale de ce gouvernement confirmée par ces nominations est, hors Barbara Pompili, encore très à droite et dans le statu quo”, estime Sandra Regol, secrétaire générale EELV.

07h25 : L’opposition estime que le nouveau gouvernement formé par Jean Castex ne constitue pas de véritable changement à la politique menée jusqu’ici par Emmanuel Macron. “C’est un jeu de chaises musicales, en fait, quasiment avec les mêmes. La différence, c’est que maintenant, il y a un commis de l’Elysée à Matignon qui va être la courroie de transmission de l’Elysée, juge Eric Coquerel, député de La France insoumise.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page