Technologie

Le nouveau codec H.266/VVC promet de réduire de 50% la taille de vos fichiers vidéo


Une vidéo 4K de 90 minutes qui ne pèserait que 5 Go au lieu des 10 Go habituels. C’est le tour de force réussi par l’institut allemand Fraunhofer. Pour parvenir à ce résultat, ses ingénieurs ont mis au point un nouveau codec baptisé Versatile Video Coding  (VVC) et répondant à la norme H.266.

Son efficacité permet donc de réduire la taille des fichiers vidéo actuels de 50 % sans dégrader la qualité. Le codec s’applique aussi bien aux définitions SD, HD, Full HD, 4K que 8K, tout en étant compatible HDR et adapté aux vidéos à 360° dédiées à la réalité virtuelle.

Trente partenaires pour mettre au point les puces

Il a fallu trois ans de travail à l’institut Fraunhofer pour mettre au point ce H.266 et rédiger les 500 pages nécessaires à la documentation de la spécification. Le codec VVC demandera toutefois une puce dédiée pour être codé et décodé par nos machines.

Toutefois, le Media Coding Industry Forum (MC-IF) créé pour l’occasion inclut plus de 30 sociétés de la tech dont Apple, Ericsson, Intel, Huawei, Microsoft, Qualcomm et Sony qui travailleront de concert à son déploiement. La solution logicielle de décodage/encodage sera, quant à elle, disponible dès cet automne.

L’institut Fraunhofer est l’un des acteurs les plus importants de la compression de données. Il avait créé dans les années 80 le format MP3, puis participé ensuite à la création du H.264/AVC et du H.265/HEVC. Il estime que les vidéos compressées représentent désormais 80 % du trafic global sur Internet. Le VVC pourrait jouer un rôle majeur pour soulager les réseaux des opérateurs.

Source : Fraunhofer Heinrich Hertz Institute




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page