People

Rudy Gobert et sa scandaleuse conférence de presse : regrets et justifications


Rudy Gobert a été le premier joueur de la NBA touché par le coronavirus, une infection qui avait eu pour conséquence la suspension de la saison. Juste avant de découvrir qu’il était atteint de la Covid-19, le basketteur français de 27 ans, qui occupe le poste de pivot chez les Utah Jazz, s’était moqué du virus en conférence de presse, touchant délibérément les micros présents lors du face-à-face avec les journalistes. Conscient d’avoir manqué de discernement, le sportif s’était rapidement excusé. Le basketteur français avait également fait un don de 500 000 dollars pour lutter contre le coronavirus.

Trois mois plus tard, Rudy Gobert revient sur ce fâcheux épisode et avoue au Parisien qu’il l’a très mal vécu. “Cela m’a affecté, je reste un humain comme les autres. C’était une période bizarre. Le monde a été secoué par un phénomène inédit et avait peur. Moi-même je ne savais pas ce qui allait m’arriver. Sur les réseaux sociaux, les gens se permettent de juger, de critiquer ou d’insulter suite à une vidéo de quelques secondes sans connaître la situation. C’est une dérive de notre époque. Me justifier aurait été un gaspillage d’énergie, je préférais la mettre au service de choses plus utiles et aider ceux qui en ont besoin“, explique-t-il.

S’il regrette bien évidemment d’avoir touché les micros lors de la conférence de presse, il souhaite replacer les choses dans leur contexte : “C’était le premier jour où les journalistes ne pouvaient pas s’approcher de nous, c’était une façon de leur dire on reste en contact, on est tous dans la même situation. Je ne le referais pas aujourd’hui, mais toutes les personnes dans la pièce rigolaient. Il a été prouvé depuis que toucher les micros était moins risqué que de parler au-dessus…” “Mais il y avait beaucoup de peur. La NBA attendait un premier cas pour stopper le championnat, c’est tombé sur moi ! Je suis devenu l’image du coronavirus pour les Américains, le domino qui a enclenché l’arrêt de la saison, mais ce n’est pas moi qui ai amené le virus aux États-Unis”, se défend-il.

Lors qu’il a été infecté par la Covid-19, Rudy Gobert a perdu son odorat. Heureusement, tout est aujourd’hui rentré dans l’ordre et il se prépare pour la prochaine saison avec les Utah Jazz.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page