Auto-Moto

Essai Mercedes Classe A 250 e hybride rechargeable


Bon compromis ou compromission ?

Une voiture hybride rechargeable baptisée PHEV ou Hybride Plug-in vise à offrir les avantages d’une motorisation thermique et électrique en embarquant les deux technologies. Seulement, ce cumul de motorisations prend de la place, coûte cher et pèse lourd. Ainsi la Classe A 250 e revendique 305 kg de plus qu’une Classe A 200 dotée du même moteur essence 1.3 turbo de 160 ch (partagé avec Renault). La présence d’une batterie de 15,6 kW/h sous la banquette arrière nécessite de condamner le double fond du coffre (qui passe de 370 à 310 litres) pour y loger les calculateurs du système haute tension. Sous le capot, le moteur thermique est décentré pour laisser de la place au convertisseur de courant. Cette armada porte donc atteinte au poids mais aussi à l’aspect pratique et à l’équilibre du véhicule. Disons-le tout de suite, la Mercedes Classe A 250 e se montre franchement pataude en virage où elle élargie sa trajectoire, prend beaucoup de roulis et fait souffrir ses freins. Les montagnards feront mieux de se tourner vers une Classe A 250 4Matic autrement plus efficace et sécurisante dans les cols enneigés. L’agrément de son 2.0 turbo de 223 ch sera aussi supérieur à celui du 1.3 turbo de la 250 e dont la sonorité rappelle celle d’un aspirateur.

Une Mercedes Classe A hybride vouée à la ville

En revanche, la Mercedes Classe A 250 e est parfaitement adaptée aux utilisateurs urbains qui subissent des bouchons en semaine et rejoignent leur résidence secondaire les week-end. Le moteur électrique intégré dans la boîte de vitesses à 8 rapports offre des accélérations suffisantes et accepte d’atteindre jusqu’à 140 km/h. Fabriquée avec soin, compacte et bien équipée, la Mercedes Classe A 250 e s’apprécie surtout en ville où il faut toutefois s’habituer à bien doser la pédale de frein qui manque de progressivité. Avec une autonomie d’environ 50 kilomètres en mode 100% électrique la Mercedes Classe A 250 e permet d’effectuer ses trajets quotidiens sans la moindre goutte d’essence. Et une fois la batterie vide, le moteur thermique prend la relève. Sur long trajet, le confort de suspensions est décent mais les bruits d’air et de roulement deviennent envahissants à partir de 120 km/h. A la différence des autres voitures hybrides rechargeables, la Mercedes Classe A 250 e ne permet pas de recharger sa batterie en utilisant le moteur thermique comme générateur. Cela limite la consommation sur long trajets (comptez entre 7 et 8 l/100 km de moyenne) mais nécessite de brancher la voiture tous les jours chez soi ou à son bureau pour rouler en mode électrique. Comptez alors 6h30 sur une prise domestique (qui délivre 2,3 kW) ou 40 mn sur une borne de charge rapide (jusqu’à 24 kW maxi en option à 1000 €). Facturée à partir de 41 850 € hors options, la Mercedes Classe A 250 e réclame 5600 € de plus qu’une Classe A 200 qui n’est déjà pas vraiment bon marché. Une différence qu’il sera difficile à amortir sur de courts trajets.

Verdict : Plaisante en ville et très élégante, la Mercedes Classe A 250 e manque de dynamisme et d’insonorisation pour justifier son tarif très élevé. Pour 45 000 €, mieux vaut opter pour une belle sportive thermique de collection (comme une Mercedes Classe C 63 AMG) ou la référence des voitures électriques (la Tesla Model 3).

 Mercedes Classe A 250 e : la gamme et les prix

ACHETER

  • Mercedes Classe A 250 e
  • Version essayée : AMG Line
  • À partir 41 850 €
  • Conso moyenne constructeur/durant l’essai (l/100 km) : 1,5/5,2
  • CO2/bonus-malus : 33 / 0 €
  • Puissance fiscale :  6 CV
  • Pays de fabrication : Allemagne
  • Gamme proposée : essence de 109 à 421 ch de 28 400 € à 70 100 €, diesel 116 à 190 ch de 30 700 € à 44 050 €, Hybride de 41 850 € à 43 550 €.

Mercedes Classe A 250 e : fiche technique

CONDUIRE

  • Moteur : avant, 4-cylindres en ligne turbo essence, 1332 cm3
  • Transmission : aux roues avant, automatique, 8 vitesses
  • Puissance du moteur thermique (ch à tr/min) : 160 à 5500
  • Couple du moteur thermique (Nm à tr/min) : 230 à 1620
  • Puissance du moteur électrique (ch) : 102
  • Coupe du moteur électrique (Nm) : 330 Nm
  • Puissance cumulée (ch) : 218 ch
  • Couple cumulé (Nm) : 450 Nm
  • Capacité de la batterie (kWh) : 15,6
  • Poids (kg DIN) : 1680
  • Long.xlarg.xhaut. (m) : 4,42×1,91×1,45
  • Empattement (m) : 2,73
  • Réservoir (l) : 35
  • Vitesse maxi (km/h) : 235
  • 0 à 100 km/h (s) : 6,6
  • Pneus de série AV-AR : 225/45R18
  • Pneus de l’essai : Bridgestone Turanza

VIVRE

  • Largeur coudes AV/AR (cm) : –
  • Espace jambes AR (cm) : –
  • Coffre à 5/à 2 (l) : 310 / 1125

OPTIONS disponibles

  • Pack Premium Plus (toit ouvrant, phares led, sièges électriques, accoudoir arriére, écran 10 pouces, clef main libre, sièges chauffants, chaine Hi-Fi) : 3500 €
  • Peinture métallisée : 750 €
  • Insert en aluminium : 200 €
  • Réalité augmentée : 300 €
  • Connectivité navigation : 100 €

Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page