People

Aya Nakamura critiquée pour sa nouvelle coupe : soutien à l’international


Le 20 juin 2020, Aya Nakamura a révélé sa nouvelle coupe courte à la garçonne sur Instagram. Rapidement, la chanteuse de 25 ans a reçu de nombreux compliments de la part de ses fans qui adorent ses cheveux très courts, qui contrastent avec son habituelle longue chevelure. Nabilla a elle aussi dit trouver Aya Nakamura “magnifique” avec sa coupe à la garçonne. Malheureusement, l’interprète du titre Pookie a également eu la mauvaise surprise de découvrir de nombreux messages critiques à son égard. Certains internautes peu scrupuleux n’ont pas trouvé mieux que de comparer la jeune femme à un homme ou même à un footballeur.

Voici comment on nous voit en France…

Choqués, de nombreux internautes ont immédiatement envoyé tout leur soutien à Aya Nakamura. “Aya Nakamura poste une photo et le premier réflexe de certains hommes c’est de la comparer à un footballeur parce qu’elle est grande et foncée de peau. Décolonisez vos esprits“, a commenté un twittos, “Aya c’est 6 disques d’or, 10 disques de platines, et 6 disques de diamant, mais tu vois des b*** en commentaires la tailler sur son physique pourtant elle est super sexy“, a écrit une fan, “Je ne suis pas fan de Aya Nakamura mais je suis choqué de voir comment les hommes noirs l’insultent alors qu’il y’a moins d’une semaine ils étaient tous là en mode #BlackLivesMatter“, a renchéri un internaute. Des propos évidemment très étonnants et choquants qui interviennent effectivement en plein mouvement #BlackLivesMatter dans le monde entier.

Scandalisés par les propos tenus envers l’artiste, des internautes étrangers ont également apporté tout leur soutien à la maman d’Aïcha. Une internaute a d’ailleurs publié l’ampleur que le phénomène avait pris à l’étranger. “Avec votre haine et mépris d’Aya Nakamura voilà l’image que vous donnez à l’internationale voici comment on nous voit en France… vraiment la honte pire même” écrit-elle.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page