Sports

L’OM rassuré mais toujours fauché

L’Olympique de Marseille a reçu une excellente nouvelle. La sanction de l’UEFA est certes contraignante financièrement mais elle permet à l’OM d’éviter le pire. Il faut désormais préparer la saison avec un mercato très difficile en vue.

Le retour de la Ligue des champions. Voilà en gros la confirmation de la très bonne nouvelle pour l’Olympique de Marseille. Pénalisé par l’UEFA pour non respect du fair-play financier, le club phocéen s’en tire finalement plutôt bien avec une amende de 3 millions d’euros, un retrait de 15% des bénéfices liés à la Ligue des champions et un engagement réduit de 25 à 23 joueurs.

Il n’en reste pas moins que si cela a rassuré les dirigeants mais également les joueurs, cela ne modifie en rien la politique sportive à court terme. « L’Olympique de Marseille rappelle qu’il entend toujours se conformer aux règles du fair-play financier. Il continue à faire du retour à un modèle économique pérenne un objectif absolument majeur« , peut-on lire dans le communiqué publié par le club. Malgré l’assouplissement du fair-play financier en raison du Covid-19, remettre les comptes dans le vert après trois exercices très déficitaires (Le club a perdu 78 M€ en 2017-18, 91 M€ en 2018-2019 et 100 M€ en 2019-2020) reste une priorité absolue et c’est bien cette donnée qui va dicter « la phase 2 » dirigée par Jacques-Henri Eyraud.

En gros, il faut toujours réaliser 60 millions d’euros de vente cet été et en ce qui concerne les achats, ce sera tout aussi compliqué car l’OM ne pourra pas payer de grosses indemnités de transferts et devra également proposer des salaires en baisse. La chasse est lancée et plus que jamais, c’est un recrutement malin, notamment avec des prêts, qu’il va falloir réussir. Pour que le retour en Ligue des champions ne vire pas du rêve au cauchemar.

Lire aussi : 

Les sanctions contre l’OM sont tombées
Un mercato historique pour l’OM ?
Mercato OM : Gueye ouvre la porte

 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page