Femme

Kristen Stewart incarnera la princesse Diana sur grand écran

On l’a connu fragile dans Twilight, badass dans Charlie’s Angels, ou encore intrépide dans Underwater, Kristen Stewart tiendra désormais le rôle tant convoité de Lady Di. Alors que le tournage débutera au début de l’année 2021, le réalisateur Pablo Larrain a apporté quelques éléments à Deadline pour nous mettre sur quelques pistes.

Poursuivie toute sa courte vie par les paparazzis, et ce même une fois le divorce avec Charles, le prince de Galle, ne soit prononcé, l’ex-princesse aura connu un destin tragique qui n’a pas laissé de marbre le réalisateur. Baptisé Spencer, pour rendre hommage au nom de famille de Diana, le film se basera principalement sur trois jours de sa vie, à la fin des vacances de Noël dans les années 1990. À ce moment-là, Diana comprend que son mariage ne la conduira nulle part, et qu’elle ne pourra se contenter de vivre la vie que le protocole royal aura décidé pour elle.

Lady Di et le prince Charles : un mariage forcé

Mariés à Londres, le 29 juillet 1981, devant  un parterre de 35 000 invités et 750 millions de téléspectateurs du monde entier, le prince de Galle et la princesse Diana, accueillent l’année suivante leur premier enfant, William. Malgré cet heureux évènement, la princesse ne parvient pas à trouver sa place au sein de la famille royale britannique. La retenue imposée par le protocole, et la vie de château inspirent des envies de suicides régulières à Diana.

Kristen Stewart : une actrice parfaite pour le rôle

Pablo Larrain a pris le parti de tourner l’histoire de façon plus tragique que son précédent biopic intitulé Jackie, où le public a pu découvrir Natalie Portman incarnant la veuve de John F. Kennedy, 35e président des États-Unis, assassiné à Dallas en 1963. Cette fois, pour tenir le rôle puissant de Lady Di, le réalisateur de Neruda a trouvé sa muse en Kristen Stewart, comme il le confie à Deadline, « Kristen est l’une des plus grande actrices aujourd’hui. Il y a quelque chose d’important dans le film : c’est le mystère. Kristen peut incarner beaucoup de choses, et elle peut être très mystérieuse et aussi fragile que forte, et c’est ce dont j’ai besoin. La combinaison de tous ces éléments m’a fait penser à elle. La manière dont elle a interprété le scénario et comment elle est en train d’approcher le personnage est une très belle chose à observer. Je pense qu’elle est en train de préparer quelque chose d’impressionnant et d’intriguant à la fois. C’est une force de la nature.« .

Si Pablo Larrain voue un culte tout particulier à la famille royale, ce dernier insiste vouloir témoigner l’amour de la princesse pour ses deux enfants, les princes William et Harry. « Diana est une icône tellement puissante pour des millions et des millions de gens, pas juste pour les femmes. De nombreuses personnes à travers le monde ressentent de l’empathie pour elle et sa vie. Nous avons décidé d’en faire une histoire à propos de l’identité et montrer par ce biais comment une femme décide en fait, de ne pas devenir la reine. C’est une femme qui, à travers le voyage du film, décide et réalise qu’elle veut devenir la femme qu’elle était avant de rencontrer Charles.« 

À lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page